International › APA

5è édition de la Nuit du football africain: pluie de stars à Ouagadougou

La capitale burkinabé, Ouagadougou, ‘’croule » sous le poids des stars africaines de football, anciennes gloires et nouvelle génération confondues qui vont honorer la 5è édition de la Nuit du football africain (NFA) qui s’ouvre, samedi, au pays des Hommes intègres.Des Camerounais Joseph Antoine Bell, Patrick Mboma et Raymond Kala aux Ivoiriens Abdoulaye Traoré et Gadji Céli en passant par les Burkinabè, Moumouni Dagano ou Firmin Sanou ainsi qu’aux Algériens Rabbah Madjer et Lakhdar Belloumi…une pléiade de stars a fait le déplacement de Ouagadougou pour la 5è édition de la NFA.

Ils pendront plaisir à fouler la pelouse du stade du 4 août pour affronter une équipe burkinabé conduite par Alain Traoré et Charles Kaboré en match de gala pour assurer le spectacle (ils ont encore de beaux restes) avant la nuit du football elle-même consacrée dans la soirée à la distinction de plusieurs d’entre ces icônes du ballon rond en Afrique.

Pour l’ex-gardien de buts des Lions Indomptables du Cameroun, Joseph Antoine Bell, champion d’Afrique 84, c’est toujours ‘’des moments d’intenses émotions de se retrouver pour la NFA ».

‘’ Après le football, nous sommes restés en contact pour tisser des liens très forts. Et donc nous sommes heureux de nous retrouver quand l’occasion se présente. La NFA nous donne encore cette agréable occasion », ajoute Abdoulaye Traoré dit Ben Badi, l’ancien attaquant des Eléphants de Côte d’Ivoire.

Quand son ex-capitaine de sélection, Gadji Céli estime pour sa part, que ‘’les organisateurs ont eu le nez creux pour réunir chaque année les anciennes gloires du football africain ».

Pour cette 5è édition, onze trophées d’honneur pour saluer l’ensemble de la carrière d’un acteur sont prévus en plus de trophées spéciaux qui récompensent une performance particulière d’un acteur du football africain.

‘’Il s’agit de Abédi Pélé (Ghana), Shabani Nonda (RD Congo), Jean-Pierre Papin (France), Lakhdar Belloumi (Algérie), Lucas Radebe (Afrique du Sud), Moustapha Hadji (Maroc), Nwanko Kanu (Nigeria), Zaki Badou (Maroc), Roger Milla (Cameroun), Samuel Osei Kuffour (Ghana) et Sunday Oliseh (Nigeria) », a précisé Eric Mandjoba, chargé de la communication de la NFA qui gagne, selon lui, en maturité au fil des années.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé