› Culture

5èmes Trophées francophones du cinéma : trois distinctions pour le Cameroun

Yaoundé, le 16 décembre 2017. Clôture de la 5ème édition des Trophées francophones du cinéma. ©Droits réservés

Ces productions locales ont été récompensées lors de la cérémonie de clôture de cet événement, le samedi 16 décembre 2017 au Palais des congrès de Yaoundé.

Après douze jours de compétition, la 5ème édition des Trophées francophones du Cinéma s’est refermée ce samedi 16 décembre 2017 au Palais des congrès de Yaoundé. A cette occasion, le jury a révélé les acteurs et films primés.

La cérémonie, présentée par Laura Dave et Moustik le Karismatik, a récompensé différentes productions. Alors que la grande majorité des cinéphiles camerounais voyait « La Patrie d’abord » de Thierry Ntamack obtenir le très convoité Trophée du long métrage de fiction, le jury des TFC, présidé par Claire Denis, a préféré « Wùlu », du Malien Daouda Coulibaly.

Le Cameroun à l’honneur

Lors de la cérémonie de samedi dernier, le Cameroun est tout de même reparti avec trois récompenses : le Trophée francophone 2017 du long métrage documentaire a été remporté par « Djambar, Sembene l’insoumis » d’Éric Bodoule Sosso. Jacques Greg Belobo a décroché le Trophée francophone du second rôle masculin pour sa performance dans le long métrage de Thierry Ntamack « la Patrie d’abord », film qui obtient finalement  le Trophée francophone 2017 du public (hors compétition).

Un hommage a été rendu à l’acteur camerounais Gérard Essomba, pour sa riche carrière et sa contribution au cinéma. « C’est un honneur pour un garçon qui avait dit à son père : Je serai acteur ! Et son père ne l’a pas cru », a raconté Gérard Essomba.  Pour Jean-Pierre Bekolo, réalisateur « Gérard Essomba irrigue le cinéma embryonnaire camerounais par son enthousiasme, sa personnalité et son expérience ».

Palmarès des 5èmes trophées francophones du cinéma

Trophée francophone 2017 du long métrage de fiction : « Wùlu » réalisé par Daouda Coulibaly.

Trophée francophone 2017 du long métrage documentaire : « L’arbre sans fruit » réalisé par Aicha Macky et « Djambar, Sembene l’insoumis » par Eric Bodoule Sosso.

Trophée francophone 2017 du court métrage : « Maman » réalisé par Maimouna Doucouré


Trophée francophone 2017 interprétation féminine : Oulaya Amamra dans le film « Divines »

Trophée francophone 2017 interprétation masculin: Ibrahim Koma dans le film « Wulu »

Trophée francophone 2017 du second rôle féminin : Déborah Lukumena dans le film « Divines »

Trophée francophone 2017 du second rôle masculin : Hany Abel dans le film « Clash » et Jacques Greg Belobo dans le film « la Patrie d’abord »

Trophée francophone 2017 de la réalisation : Mohamed Ben Atia pour le film « Hedi, un vent de liberté »

Trophée francophone 2017 du scénario : Céline Sciamma, Claude Barras, Morgan Navaro, Germano Zullo pour le film « Ma vie de courgette ».

Trophée francophone 2017 du public : « La patrie d’abord »  réalisé par Thierry Ntamack (hors compétition).

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut