International › APA

65 milliards de bouillons culinaires fortifiés vendus en 2016 en Afrique Centrale et de l’Ouest

Soixante-cinq milliards de portions de bouillons culinaires fortifiée ont été écoulées l’année dernière en Afrique centrale et de l’Ouest par Nestlé, selon Dominique Allier, responsable de la catégorie culinaire de Nestlé Afrique Centrale et de l’Ouest. »En 2016, Nestlé a vendu 65 milliards de portions fortifiées en Afrique Centrale et de l’Ouest, et Maggi fournit plus de 100 millions de cubes fortifiés chaque jour dans 78 millions de ménages dans la même région », a notamment dit M. Allier.

Dans un engagement intitulé « Simply Good » d’ici 2020 pris mardi à Dakar, il a souligné que la fortification est le moyen utilisé par Maggi pour aider à la prévention de la malnutrition dans les pays où la consommation en micronutriments essentiels est insuffisante.

Au Sénégal, sous l’égide du ministère du Commerce, le Gouvernement a entamé le processus de contrôle et de réglementation de la fabrication des bouillons culinaires, insistant notamment sur l’importance de diminuer la teneur en sel.

« Dans la Région Afrique Centrale et de l’Ouest, 100% des produits Maggi devront être fabriqués avec des ingrédients plus communs et familiers, que les consommateurs aiment et qui sont adaptés aux goûts et aux cultures alimentaires locales », a préconisé Dominique Allier.

‘’En plus de la fortification en fer, a-t-il ajouté, la compagnie continuera d’améliorer le profil nutritionnel de ses produits en réduisant de 22% le taux de sel contenu dans les tablettes et les cubes Maggi vendus dans la région ».

Selon lui, les attentes des consommateurs changent et ils veulent des produits avec des ingrédients qu’ils connaissent, ayant subi le moins de transformation possible, naturels et organiques, et idéalement produits localement.

«Pour ce faire, Maggi réorganise sa chaine d’approvisionnement pour privilégier l’approvisionnement local de ses ingrédients. Une sélection soigneuse de chaque ingrédient permettra de maintenir la qualité des produits Maggi et de répondre aux normes de la cuisine faite maison de nos consommateurs à travers le monde : sûre, savoureuse et bonne pour vous», a affirmé M. Allier.

L’entreprise enrôlera 30 000 cultivateurs de manioc et de soja dans son programme de formation, afin de rendre possible 100% de l’approvisionnement local des besoins en graines de soja et en farine de manioc.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé