› Eco et Business

A la veille de la 3G chez tous les opérateurs, l’état d’esprit à Orange et MTN Cameroon

Les deux monopoleurs du secteur de la téléphonie mobile au Cameroun devront se partager le marché avec Nexttel et Camtel. La bataille pour les débits de la connexion mobile

Face à la concurrence qui se dessine dans le secteur de la téléphonie mobile avec l’entrée en scène prochaine de Camtel, à la suite de Nexttel, et la possibilité pour tous les opérateurs d’exploiter la technologie 3G dès 2015, les deux monopoleurs du secteur affutent leurs stratégies.

«Nous prévoyons d’investir dans la construction, le développement et l’exploitation de nos réseaux pour près de 1500 milliards de F CFA dans les 10 prochaines années. Notre souhait d’investir dans le câble sous-marin ACE demeure comme le levier d’optimisation de l’accès à Internet. Nous le mettrons en uvre dès que le cadre réglementaire le permettra», révèle la directrice générale d’Orange Cameroun, Elisabeth Medou Badang, dans le quotidien gouvernemental, édition de ce 11 décembre.

A côté de Nexttel et de Camtel, «l’enjeu pour MTN et Orange sera de maintenir leur niveau de rentabilité au-delà du « niveau acceptable »», explique pour sa part le Senio Manager Strategy and Business Development de MTN Cameroon, Jean-Jacques Essomé Bell. «La masse critique atteinte par MTN et Orange sera un avantage du fait des économies d’échelle leur permettant de réagir vivement à une attaque sur le prix», juge ce spécialiste.

Avec l’introduction de la 3G dans le marché des télécommunications au Cameroun, la bataille pour les opérateurs se déportera du nombre d’heures de communication ou de sms inclus dans un forfait, vers les débits de la connexion mobile, estime-ton à MTN Cameroon. Pour Jean-Jacques Essomé Bell, les opérateurs devront faire le choix «entre une stratégie politique tarifaire agressive et une stratégie de différenciation par le réseau».

L’exploitation de la technologie 3G avait été accordée exclusivement à Nexttel, le troisième opérateur de téléphonie mobile, au titre d’avantage de compétitivité lors de l’attribution de sa licence, en décembre 2012. Cette exclusivité sera révolue le 14 décembre 2014. Les concessions octroyées à Orange Cameroun, le 24 juillet 1999, et MTN Cameroon, le 15 février 2000, arrivent respectivement à échéance en janvier et février 2015. MTN Cameroon et Orange, qui doivent renouveler leurs licences, devraient exploiter aussi la 3G, idem pour Camtel, en 2015. Le Cameroun comptera alors quatre opérateurs de téléphonie mobile, tous offrant la 3G.


DR)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé