Opinions › Tribune

A Monsieur le nouveau Secrétaire Général de l’ONU

Par François Zoomevele Effa

Vous venez d’être nommé comme nouveau grand chef de l’ONU. Vous ne prendrez officiellement vos fonctions qu’en janvier prochain. Aussi, avant que vous ne soyez totalement corrompu et négativement conditionné dans vos nouvelles futures responsabilités, je me dois, pendant que vous êtes encore fréquentable, de vous souligner des points essentiels à l’équilibre, à la paix, et la justice internationale, mais bafoués de tout temps.

Alors, cher Antonio, vous voudrez bien vous préparer à utiliser votre indépendance comme le prévoient les textes de votre institution, afin d’empêcher, l’aggravation et l’extension de ce pillage des ressources, des richesses et des dignités du continent africain.

Ce ne sera pas évident, car ceux du conseil de sécurité qui sont à la base de votre nomination, sont les champions de cette gymnastique de ces massacres. Tout a commencé avec les explorateurs, les conquistadors, les missionnaires, les marchands d’esclaves, les soi-disant pacificateurs qui n’étaient que des colons…. Et ça continue avec les Bollorés, les Françafricains, le front monétaire international, le franc cfa, les présidents de père en fils…….

Cependant, je voudrais retenir votre attention sur certains petits faits qui devraient sonner l’alarme car le seuil de tolérance est dépassé. Voilà des gens qui s’imposent chez les autres, par leurs langues, leurs religions, leurs façons de s’habiller de penser, imposant jusqu’aux mauvaises habitudes, défauts et vices. C’est, dit-on, le prix de la civilisation, de la mondialisation.

Dites-moi, si vous trouvez normal nous soyons soumis jusqu’à nos animaux. C’est ces envahisseurs qui organisent des chasses, des safaris dans nos savanes et nos forêts. C’est eux aussi qui décident décrètent et proclament qu’il ne faut plus tuer les éléphants, les tortues, les porcs -épics, pangolins et autres animaux qu’il faut protéger!

Pouvez-vous imaginer que des Africains s’installent dans les forêts européennes pour étudier leurs ours, leurs loups, sangliers et autres ? C’est manu militari qu’ils seraient chassés et poursuivis pour braconnage. Ces soi-disant amis de la nature européens installés dans nos brousses, vivant avec les singes et les gorilles prétendant les protéger, alors qu’en fait ce sont des espions qui recherchent des réserves d’or de pétrole de diamants, et différentes matières premières, on les connaît.

Comme si ça ne suffisait pas, ils échafaudent des théories selon lesquelles, nos singes seraient porteurs de « l’Ebola », qu’on ne devrait plus les manger ; ces pauvres animaux sur lesquels certains de leurs apprentis sorciers font des expériences prétendues scientifiques ne sont que de pauvres cobayes sur lesquels on essaye des virus mortels de laboratoire.

La dernière campagne mensongère est sur l’huile de palme. Nous on l’utilise depuis nos ancêtres. Pas de cancer, et pas de dévastation forestière. Ce qui est terrible et qui dangereux, c’est nos bois précieux qui, depuis des siècles sont sauvagement abattus pour l’occident, et non nos palmiers. Aucune campagne contre ce scandale écologique!

Vous comprendrez donc que vous avez du pain sur la planche. Il vous appartiendra de gommer ces injustices et inégalités qui sont devenues la norme. Je sais, cher numéro un de l’ONU que ce n’est pas évident. L’une des grandes références occidentales, le Général de Gaule, appelait votre institution « Ce Machin » ! Je ne peux évidemment pas vous demander de faire qu’un pays africain soit membre permanent du conseil de sécurité du machin, pardon, de l’ONU.

Cependant, il faudrait absolument que votre successeur soit une femme, oui, une femme. Ce serait on ne peut plus logique, et l’on pourrait commencer à vous redonner plus de crédibilité, et ce ne serait plus, ni un truc, ni un bidule, et quoi qu’en disent ceux qui pensent comme le Général, plus un machin du tout.

Profitez de votre état de grâce en mettant en marche tout ceci, vu votre virginité dans la corruption de vos futurs fonctions, et je fais une chose que je fais rarement, je vous adresse mes félicitations et mes salutations encourageantes.

François Zoomevele Effa.
Droits réservés)/n
A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut