Sport › Autres sports

A Rio, Wilfried Seyi ambitionne d’«arriver en finale»

Vainqueur du Colombien Jorge Vivas Palacios en 16e de finale du tournoi de boxe, le porte-drapeau camerounais ne compte pas s’arrêter de sitôt

Le 9 août 2016, Dieudonné Wilfried Seyi s’est qualifié pour les 8es de finale, après avoir dominé par le colombien Jorge Vivas Palacios dans la catégorie des -75kg. Cette victoire, la première pour ce jeune pugiliste de 18 ans au niveau mondial, marque un grand moment dans sa vie. Un moment inoubliable qui mérite d’être célébré.

« Je suis très ému parce que je me suis ardemment préparé pour ce combat, j’ai étudié le rythme de combat de mon adversaire. C’est vrai qu’au début, j’ai eu des difficultés parce qu’il était présent physiquement et j’ai dû improviser et anticiper pour gagner ce combat », a déclaré Seyi à nos confrères de Radio France Internationale (RFI).

Dans une joie insoutenable, il a ajouté : « Cette victoire représente pour moi et toute la nation camerounaise une très grande joie, puisque je suis le porte-drapeau et j’avais intérêt à gagner pour motiver mes collègues ».

Mais Dieudonné Wilfried Seyi ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.
« Je compte gagner tous mes combats successivement. Car, je suis venu ici pour gagner tous mes combats et arriver en finale », a lancé le jeune boxeur qui remonte sur le ring le vendredi 12 août prochain.

Cette fois-là, ce sera dans un combat 100% africain face à l’Egyptien Hussein Bakr Abdin Hossan, vainqueur du Mauricien Merven Clair en 16e de finale.

Dieudonné Wilfried Seyi, porte-drapeau du Cameroun à Rio.
Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut