Opinions › Tribune

A Sarko et BHL, des guerroyeurs impunis

Par Francois Zoomevele Effa

Monsieur l’ancien président de la république française,

Monsieur le philosophe en blanc, guerrier médiatique,

Je me dois de vous adresser cette lettre afin de vous rappeler vos responsabilités sur une guerre sans fondement que vous avez provoquée tous les deux en Lybie, mettant ce pays à sang et à feu.

Vous affirmiez, vous appuyant sur des déclarations de KADAFI que ce dictateur allait massacrer son peuple.

Ce n’était pas une première dans les mensonges pour déclencher une guerre, BUSCH l’avait déjà fait avec ses mensonges sur les armes à destruction massive en Irak. On voit le massacre que ce mensonge continue de produire, des milliers de morts dans une guerre sans fondement, et le menteur en chef jamais inquiété.

C’est vous SARKO qui devrez être prisonnier à la Cours Pénale Internationale, et non GBAGBO. Vous avez, avec la complicité médiatique de votre philosophe à la noix de coco BHL (dont je suis certain, vous n’avez lu aucun livre), assassiné impunément KADAFI. Il avait trop de révélations compromettantes contre vous.

Vous qui faisiez la pluie et le mauvais temps en Afrique, Affirmant
– Que l’homme africain n’était jamais entré dans l’histoire,
– Que vous alliez délivrer les voleurs d’enfants de l’Arche de Zoé, et vous le fîtes.

Et comme si ça ne suffisait pas, vous revenez à la charge dans votre haine de l’Afrique. Voilà que vous proclamez que «l’Europe et l’Afrique ont des destins liés». Si c’est pour légitimer la traite des Nègres, la Françafrique ou les bienfaits de la colonisation, ce n’est pas la peine de faire vos préambules, comme votre dernière déclaration à la télévision où vous indiquiez que «la population subsaharienne avait en un siècle augmenté de 100%».

Je vous demande, avec toutes guerres dont vous êtes directement responsable en Afrique, pour ne citer que la Côte d’Ivoire et la Lybie, pourquoi n’avoir pas, du temps où vous dirigiez votre pays, proposé ce statut de réfugié de guerre que vous voulez imposer aujourd’hui?

Vous ne serez plus jamais Président de la France, c’est, si vous ne le saviez pas encore, une malédiction que vous jettent les Africains qui vous rendent l’amour que vous leur portez, il vous est même conseillé de vous retirer de toute course au pouvoir, car vous risquez de connaître le même bannissement que D.S.K.

Quant à vous le philosophe médiatique en blanc, votre absence dans les médias est quand même bizarre! Vous n’avez donc aucune pitié pour ces pauvres syriens. Vous n’avez pas appelé à abattre le dictateur de ce pays comme vous l’avez fait avec KADAFI et, depuis l’arrivée en grand nombre de ces réfugiés c’est le silence médiatique avec vous, c’est très suspect. Il est vrai que vous nous avez habitué à ce silence car, malgré les dizaines et les centaines de milliers de morts, de noyés et de naufragés subsahariens depuis la Libye jusqu’en Italie, il aurait été indécent que vous disiez quoi que ce soit.

Mais de vous à moi, l’indécence en matière d’Afrique, ça ne vous connaît pas. Nous espérons que vous allez réagir lors du prochain sommet parisien sur l’écologie… mondiale, que vous ferez un manifeste sur ce qui se sont enrichis et continuent de le faire sur le bois africain exploité sauvagement, à moins que le massacre des essences des forêts tropicales n’ait pas la même médiatisation que ses enfants réfugiés morts aussi en fuyant vos guerres.

Francois Zoomevele Effa.
Journaludcameroun.com)/n



A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé