Politique › Institutionnel

A Yaoundé, le dispositif sécuritaire se renforce

De nouvelles mesures sécuritaires ont été prises lundi 27 juillet par le préfet du Mfoundi qui a instruit entre autres, la fermeture de tous les débits de boissons dès 19heures

Suites aux attentats perpétrés par la secte Boko Haram à Fotokol et à Maroua, de nouvelles mesures de renforcement du dispositif sécuritaire ont été prises à Yaoundé, chef-lieu de la région du Centre au Cameroun. Elles concernent notamment les débits de boisson, cabarets, vendeurs à la sauvette, les zones dites sensibles, à forte concentration humaine et bâtiments publics.

Lundi, 27 juillet 2015, le préfet du Mfoundi, Jean-Claude Tsila, a décidé que les débits de boisson doivent être désormais fermés à 19 heures. Samedi dernier déjà, certains bars dancing et autres cabarets avaient déjà reçu les visites des éléments de la gendarmerie nationale qui avaient instruit les consommateurs de vider les lieux.

A l’avenue Kennedy, au marché central et dans les locaux qui abritent les services publics, les vendeurs à la sauvette et enfants de la rue, qui ont élu domicile sur les trottoirs, ont été priés de libérer les lieux. Les gendarmes et policiers en patrouille permanente dans ces lieux publics passent désormais au scanner toutes les entrées et sorties. Les regroupements sont également proscrits.

Selon le quotidien national, édition de ce jeudi, 30 juillet 2015, les éléments de la police ont opéré une rafle au quartier «Briqueterie» mardi matin, et les personnes qui ont été interpellées sont en exploitation.

L’Avenue Kennedy surveillée de près par la police
Droits réservés)/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Zapping CAN 2019
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé