Personnalités › Jeunes talents

Abinamba Jeanne d’Arc : Miss Eco international pour le Cameroun

La beauté au service de la nature
Abinamba Jeanne d'Arc, première Miss Eco Intn'l Cameroun

A 22 ans, elle vient de se faire couronner miss. Avec pour mission, faire rimer sa beauté à l’écologie afin de participer à la protection de la nature.

Samedi 19 février 2022. Cette date restera certainement à jamais gravée dans sa mémoire. C’est ce jour qu’Abinamba Jeanne d’Arc a vu son rêve devenir réalité. Être couronnée Miss Eco international 2022 pour le Cameroun.

La native de Bafia a ainsi l’honneur et à la fois la lourde tâche de défendre les couleurs du Cameroun à la grande finale prévue pour le 07 mars prochain en Egypte.

Par sa beauté conjuguée à ses prestations et l’éloquence de son projet, Jeanne d’Arc a pris le dessus sur ses 19 concurrentes. Et son charme au-delà de son sourire éclatant et son visage tout aussi reluisant, est le fruit d’un travail mené aussi intellectuellement que physiquement.

Audrey Bieme couronne la toute première Miss Eco int’l au Cameroun

Fille ainée d’une famille de quatre enfants, c’est très tôt qu’elle a développé un esprit protecteur. Et cette attitude a su lui coller à la peau jusqu’aujourd’hui.  Ce qui l’a motivé à œuvrer pour la protection de la nature.

« L’écosystème est réellement menacé. Mon but est donc en tant que Miss Eco international 2022 pour le Cameroun de changer les choses, » indique Abinamba Jeanne d’Arc.

Par ailleurs, sa posture d’ainée lui a appris et conféré le sens du leadership. Une expérience sur laquelle, la demoiselle de 22 ans veut s’appuyer pour conduire la barque de l’écologie.

Place donc au travail. La nouvelle miss est déjà attendue sur le front de la lutte contre la dégradation de la nature. Avec son équipe, elle sensibilise la société sur la préservation de la nature.

Un travail que la miss abat en soulignant les actions que l’homme pose, et qui contribuent à la polluer. Abinamba Jeanne d’Arc ne vient pas pour stopper mais pour proposer des alternatives. L’objectif pour elle est que tout le monde sorte gagnant ; la nature comme l’Homme.

Pour Miss éco, préserver la nature ne doit pas être contraignant. Chacun doit y voir son compte car pense-t-elle c’est pour le bien de la génération actuelle et future. Des hommes sains dans un environnement sain.

La beauté au service de la nature

Mais son premier défi reste d’aller au Caire porter très haut et loin les couleurs nationales. Et revenir au 237 avec la couronne de Miss Eco international. Un trophée qui pourra lui permettre de facilement réaliser ses projets en faveur de l’écologie.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé