› Société

Accident de Mbakomo : le ministre des Transports promet « des sanctions sévères »

Ernest Massena Ngalle Bibehe a rendu public un communiqué à la suite de cet accident de la circulation, qui a provoqué la mort d’au moins une personne.

Un bus de transport en commun de l’agence de voyage Garanti express a fait un accident mortel qui a coûté la vie à au moins un passager ce mercredi 18 juillet 2018. Les faits se sont produits aux alentours de 13h30, dans la localité de Tikong, dans la banlieue de Mbankomo(région du Centre).

Selon les témoignages, le chauffeur de ce véhicule immatriculé SW 852 AO allait relativement vite. Le système de freinage n’a pas opéré convenablement à cause de la chaussée glissante, et le bus a percuté un talus. De l’avis des premiers éléments de la sécurité routière présents sur le lieu du drame, les pneus du bus étaient en mauvais état, preuve d’une visite technique défectueuse.

Une vue des pneus du véhicule accidenté

Après cet accident, le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe s’est rendu sur les lieux pour s’enquérir de la situation. De retour à Yaoundé, il a rendu public un communiqué dans lequel il a annoncé avoir ouvert une enquête pour déterminer les responsabilités exactes qui ont conduit à cet accident. Il promet que des sanctions sévères seront appliquées, et invite les usagers à redoubler de vigilance.

Au moins 20 passagers ont été évacués à l’hôpital central de Yaoundé. Ils présentent pour la plupart des blessures légères, à l’exception d’une dame qui a perdu ses jambes. Le ministre des Transports a ordonné la prise en charge immédiate de toutes les victimes.

 

À LA UNE
Retour en haut