Culture › Mode

Actualité culturelle en bref au Cameroun

Cinéma, théâtre, exposition, musique, débat, danse, sont au menu cette semaine

Musique: Majoie Ayi et Meiway en concert à Yaoundé
Samedi 14 avril au Carossel Night-club
Au cours de cet évènement, la diva du bikutsi revisitera son répertoire. D’autres artistes invités seront aussi visibles sur la scène à l’instar de Patou Bass, Ledoux Marcelin,Tanus Foe, Figon Tralala, Valérie Medjo et Tonton Ebogo.

La 3ème édition du salon de la construction, du bâtiment et de l’habitat
Du 12 au 19 avril à la maison du parti de Bonanjo à Douala
Encore appelé Batimaid, le salon de la construction du bâtiment et de l’habitat connaîtra quelques innovations cette année notamment le concept du 1er salon national du bâtiment. Les acteurs et visiteurs ne seront pas les seuls à vivre ces instants; les entreprises nationales, publiques et privées promouvront leurs matériaux, technicités, technologies dans le bâtiment.

Danse contemporaine: plateau visa pour la création
Mardi 10 avril à 20h à l’institut français de Yaoundé
Maman Sani et Fatou Cissé, lauréats du visa pour la création de l’Institut français de Paris en 2011, viennent présenter leurs solos de danse respectifs: « Tout n’est pas perdu » et « Regarde-moi encore ». Dans le premier solo, la danseuse sénégalaise Fatou Cissé souhaite montrer aux femmes africaines que des choses sont possibles, que les discriminations liées à la distinction de sexe dans nos sociétés peuvent être combattues. Dans le second solo, le nigérien Maman Sani retrace quelques fragments de sa vie. Il exprime la somme de ses expériences vécues: de l’incompréhension à la relation avec autrui, la découverte de l’ailleurs, les rencontres et les échanges, les obstacles, les critiques et les regards portés à son égard.

Cinéma: le festival international de film mixte
Du 12 au 16 avril à Ngaoundéré
C’est sous le thème cinéma, regard et critique que se tiendra la 3ème édition du Festival International de Film Mixte (FIFMI). Comme toutes les années, le film mixte dans le genre (fiction, documentaire et animation) est à l’honneur. Trois prix viendront récompenser les courts métrages récents (produits au plus tôt en 2010) dans chaque genre.

Musique: Just Wôan sera sur scène à Yaoundé
Mercredi 11 avril à 19h au Goethe-institut
De son vrai nom Justin Itoko, Just Wôan découvre la guitare à travers son père qui en est grand amateur, puis dans des chorales où il apprendra le chant, la batterie, la percussion et le piano. Aujourd’hui, au service de l’amour et des couches marginalisées, sa musique est un compromis entre blues, soul, afro beat et chant griot.

Débat: Insécurité environnementale au Cameroun
Mercredi 11 avril à 17h à l’Institut français de Yaoundé
Lutte contre les pollutions et les nuisances. Aucun pays ne semble assez fort pour concevoir un avenir autre que l’urbanisation accélérée et la croissance des grandes métropoles.


Journalducameroun.com)/n

Théâtre: Le festival de théâtre interscolaire franco-camerounais «ados en scène»
Du 9 au 14 avril à l’institut français de Douala
Au programme: la farce de maître Pathelin, On ne badine pas avec l’amour d’Alfred de Musset, La Cantatrice chauve d’Eugène Ionesco, La Croix du Sud de Joseph Ngoué, L’oracle de Guy Mbenga, ou encore de Daïrou IV de Adamou Ndam Njoya. Au terme de ces cinq jours de festivités la soirée du samedi les deux meilleurs spectacles de la semaine, sélectionnés par un jury de professionnels présidé par Lionel Manga. 19h30

Musique: Urban art, spéciale première plage vol 1
Vendredi 13 Avril à 18h à la Tanière à Yaoundé
Cette première édition sera consacrée à la présentation et la sortie officielle de la compil première plage vol 1 dans laquelle ont collaboré les artistes tels que Sine, Ivee, Lydol, Ayriq Akam, Théo, Stone, Zasta, Suprêm Mastah et bien d’autres.

Exposition: La quête de l’équilibre
Samedi 14 avril au samedi 12 mai à l’Institut français de Yaoundé
La flamme du chalumeau de l’artiste Dieudonné Fokou consolide des assemblages de matériaux hétéroclites dans une recherche plastique qui, comme une métaphore visuelle, fait ressortir l’état d’âmes des acteurs anonymes d’une société, où l’anarchie prend le pas sur le formel. Venez découvrir ses uvres lors du vernissage de cette exposition, l’occasion de rencontrer l’artiste en personne. Dieudonné Fokou n’a cessé de travailler sur des thèmes aussi variés que la justice, l’homme et son environnement, la quête de la paix. Vernissage le vendredi 13 avril à 18h30.


Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé