Société › Société

Adamaoua: six otages retrouvent la liberté à Meiganga

Les éléments du 5eme Bataillon d’intervention rapide de la région ont libérés ces personnes enlevés il y’a six semaines dans cette localité camerounaise

Six otages ont retrouvé la liberté à Meiganga, une ville de la région de l’Adamaoua au Cameroun. Parmi eux, une fillette de 6 ans et un garçon de 13 ans enlevés il y’a plus de six semaines dans les villages de Barki à 38 km de Meiganga et Ndarwi près de Djohon dans la même région. Ils ont été retenus dans la broussaille dans des conditions difficiles. Les ravisseurs exigeaient aux familles des otages le paiement d’une rançon de 8 millions de F CFA pour leur libération.

Informés de la situation et avec l’aide des populations, les éléments du 5eme Bataillon d’intervention rapide (BIR) ont mis en place un dispositif de pistage. C’est alors que les ravisseurs ont été suivis à la trace sans éveiller leur soupçon. Il a fallu attendre le bon moment pour lancer une opération de libération au cours de laquelle les ravisseurs se sont enfuis en laissant sur place leurs otages. Ces derniers ont tous été libérés sains et saufs, même si épuisés par les conditions de détentions difficiles.

Selon les chefs des villages Barki et Ndarwi 2, aucun sous n’a été déboursé pour cette libération. Pour le Préfet du département du Mbéré, c’est l’occasion non seulement de féliciter le professionnalisme des éléments du BIR mais aussi de saluer la collaboration des populations.


Droits réservés )/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé