› Opinions

Adaptation des entreprises camerounaises au coronavirus : la recette d’Ecam

Par Protais Ayangma, président d’Entreprises du Cameroun (Ecam)

Chers/Chères Collègues Chefs d’entreprises,

Le Cameroun fait face, depuis quelques semaines, à une crise sanitaire sévère causée par la pandémie de COVID-19, dont le bilan, en termes de personnes atteintes, est chaque jour croissant. Dans ces moments difficiles pour les Camerounais en général et les Chefs d’entreprises en particulier, je voudrais par la présente exprimer le soutien total du Mouvement Patronal #ECAM et vous inviter, plus que jamais, à faire montre de courage et d’ingéniosité.

L’enquête que nous venons de réaliser auprès de nos membres nous aura permis de constater avec satisfaction que vous avez tous pris la mesure de la situation et que vous avez pris toutes les dispositions pour mettre en œuvre les mesures édictées par le gouvernement, notamment le respect strict des mesures barrières. Je vous remercie pour votre implication dans cette enquête qui nous aura également permis de mieux cerner vos difficultés face à cette crise ainsi que vos attentes.

Il est certain que le Covid-19 va bouleverser la vie de nos entreprises. Nous devons donc résolument nous adapter et faire preuve de solidarité, de résilience et d’innovation.

SOLIDARITE: la tendance naturelle face aux difficultés, est souvent le repli sur soi. Non nous ne pourrons nous en sortir qu’ensemble. En nous tenant la main, en nous entraidant, en mutualisant nos moyens ; en partageant nos expériences.

RESILIENCE: la situation actuelle dont nous ne savons pas encore combien de temps elle va durer, nous commande de nous redéployer, de nous réajuster, de nous réorganiser, au besoin de réduire votre voilure, à être encore plus exigeant et plus rigoureux. Notre petite taille nous prédispose à une certaine agilité. Soyons donc ce roseau de la fable qui plie mais ne rompt pas.

INNOVATION: Toute crise est porteuse d’opportunités. Nos start-up si talentueuses doivent faire preuve d’imagination et d’audace et proposer des solutions au monde entier. Le covid-19 est violent, très violent même. Mais il finira par passer. Celles de nos entreprises qui résisteront, en sortiront grandies. Soyons de celles-là.

ECAM, notre mouvement, pour sa part, ne restera pas les bras croisés. Nous ferons entendre notre voix auprès des pouvoirs publics et leur proposerons une série de mesures tenant compte de vos préoccupations.

Je me tiens personnellement à la disposition de chaque membre pour l’aider à passer ce cap difficile.

Gardons espoir et bon courage à tous.

Protais Ayangma, Président de ECAM.


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé