International › APA

Addis-Abeba abrite du 23 au 25 octobre le Forum rĂ©gional de la sĂ©curitĂ© sociale pour l’Afrique

Le Forum rĂ©gional de la sĂ©curitĂ© sociale pour l’Afrique aura lieu du 23 au 25 octobre au Centre de la Commission Ă©conomique des Nations Unies pour l’Afrique (UNECA) Ă  Addis-Abeba, Ă  l’invitation de l’Office de la sĂ©curitĂ© sociale de la fonction publique d’Ethiopie.InitiĂ© par l’Association internationales de la SĂ©curitĂ© Sociale (AISS), ce Forum constituera une plateforme privilĂ©giĂ©e pour Ă©changer des informations et analyser les dĂ©fis et prioritĂ©s de la sĂ©curitĂ© sociale les plus importants en Afrique.

Les institutions membres seront invitĂ©es Ă  identifier des solutions innovatrices et Ă  façonner le programme dans le cadre d’une enquĂŞte qui sera menĂ©e auprès de tous les membres de la rĂ©gion.

Lors de ce conclave, il est prĂ©vu une journĂ©e d’excellence en matière d’administration et de sĂ©curitĂ© sociale. L’objectif de cette JournĂ©e est de permettre aux participants d’Ă©changer leur savoir en matière de pratiques qui ont fait leurs preuves dans les domaines prioritaires de l’administration de la sĂ©curitĂ© sociale en Afrique.

Se rĂ©fĂ©rant aux lignes directrices et des bonnes pratiques soumises dans le cadre du Prix AISS des bonnes pratiques pour l’Afrique, la JournĂ©e pour l’excellence prĂ©sentera les services uniques et les connaissances offert par le Centre pour l’excellence de l’AISS, et, grâce Ă  une sĂ©rie de sĂ©ances parallèles, favorisera l’interaction et l’Ă©change d’expĂ©riences en matière de bonnes pratiques.

Au programme de ce Forum figurent Ă©galement des sĂ©ances de travail articulĂ©es autour des thĂ©matiques variĂ©es se rapportant notamment au « Soutien Ă  l’engagement rĂ©gional envers l’excellence dans l’administration de la sĂ©curitĂ© sociale », « CĂ©lĂ©brer les accomplissements, regarder vers l’avenir » ou encore « les facteurs favorables Ă  l’innovation dans l’administration de la sĂ©curitĂ© ».

Un Sommet rĂ©gional de la sĂ©curitĂ© sociale pour l’Afrique est aussi au menu de ce Forum. Il rĂ©unira des ministres, des hauts fonctionnaires et reprĂ©sentants d’organisations internationales pour des exposĂ©s et un dĂ©bat sur les politiques et actions nĂ©cessaires Ă  la construction comme Ă  l’amĂ©lioration de systèmes de sĂ©curitĂ© sociale et de santĂ© complets et durables.


La remise du Prix AISS des bonnes pratiques pour l’Afrique, qui rĂ©compense les accomplissements d’institutions de sĂ©curitĂ© sociale de la rĂ©gion, sera l’un des moments forts du Forum. Ce prix reconnaĂ®t les bonnes pratiques dans l’administration de la sĂ©curitĂ© sociale, et sera remis lors du Forum. Le prix et les certificats de mĂ©rite, attribuĂ©s par un jury international, fourniront un cadre au contenu de la JournĂ©e pour l’excellence.

Lors de ces assises, l’AISS prĂ©sentera son premier rapport sur les dix principaux dĂ©fis pour la sĂ©curitĂ© sociale en Afrique. S’appuyant sur les solutions et rĂ©ponses identifiĂ©es dans le rapport ainsi que les discussions des panĂ©listes reprĂ©sentant les responsables de la sĂ©curitĂ© sociale de toute la rĂ©gion, la sĂ©ance donnera un aperçu du dynamisme de la sĂ©curitĂ© sociale en Afrique et constituera le point de dĂ©part aux principaux Ă©changes ultĂ©rieurs du Forum.

Il va sans dire que la protection universelle offerte par la sĂ©curitĂ© sociale constitue un objectif global et rĂ©gional ainsi qu’un Ă©lĂ©ment essentiel des stratĂ©gies de dĂ©veloppement social et Ă©conomique en Afrique, lit-on dans une note introductive de ces assises.

Parallèlement, les systèmes de sĂ©curitĂ© sociale d’Afrique sont confrontĂ©s Ă  des changements rapides dans les domaines Ă©conomique, social et du marchĂ© du travail, engendrant de nouveaux dĂ©fis et opportunitĂ©s. Si des progrès importants peuvent ĂŞtre observĂ©s, les institutions devront toutefois identifier des solutions innovantes pour Ă©tendre la couverture et amĂ©liorer l’administration, ajoute-t-on.

Certes, la sĂ©curitĂ© sociale en Afrique a fait d’importants progrès. Afin de poursuivre l’extension et l’amĂ©lioration de la couverture, les institutions de la sĂ©curitĂ© sociale devront s’adapter et innover afin de relever les principaux dĂ©fis.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut