Société › Société

Ado Adamou: »Nous voulons à travers ce thème montrer comment les TIC peuvent contribuer à la gestion de nos collectivités territoriales »

Le promoteur de «NdéréCamp» évoque les enjeux de ce premier regroupement des spécialistes des TIC dans la ville de Ngaoundéré

NdéréCamp, concrètement, c’est quoi ?
Le NdéréCamp est une édition régionalisée du BarCamp au Cameroun. Peut être, il faudra d’abord dire ce que c’est qu’un BarCamp. Un BarCamp est une sorte de non-conférence regroupant des spécialistes venants de tout le pays et parfois même de l’extérieur, autour d’une thématique bien défini. En effet, c’est une rencontre au cours de laquelle les uns et les autres échanges sur des aspects concourants vers une thématique principale. Le NdereCamp est un BarCamp qui est cette fois là à l’échelle régionale : c’est un événement qui parle des TIC pour le développement de notre pays de façon général, celui des régions et même je dirais celui de nos collectivités. Cet événement TIC se déroulera au Centre de Développement des Technologies de l’Information et de la Communication de l’Université de Ngaoundéré le samedi 16 février 2013.

Quels sont les enjeux de cette mobilisation autour des TIC?
Beaucoup de pays économiquement forts de nos jours ont données une place importante à la création, la valorisation et à la l’utilisation des technologies dans le but d’augmenter les capacités de productions des entreprises et des industries et cela dans plusieurs domaines : l’agriculture, les industries agro-alimentaires, les industries pharmaceutiques, les sciences de gestion, l’électronique, l’électrotechnique, l’informatique, les énergies, etc. Et bien, nous devons encourager les jeunes Camerounais dans la création et l’utilisation des technologies et celles qui se présentent directement à nous sont celles de l’information et de la communication. Pour cela, nous devons tout d’abord faire une sorte d’information ou mieux encore de sensibilisation afin que le potentiel des TIC soient connus de tous et ensuite de pousser les gens à la création des Technologies comme c’est le cas dans certains pays d’Afrique. Plusieurs spécialistes de divers domaines et secteurs d’activités des TIC viendront à Ngaoundéré pour que de cet événement, nous contribuons à notre façon à l’atteinte des objectifs de développement et d’émergence que s’est fixé notre pays.

« ICT serving the community » tel est le thème retenu pour cette rencontre. Qu’est ce qui justifie le choix de ce thème ?
Le développement d’un pays est une affaire de tous ses citoyens depuis sa base jusqu’au sommet. En parlant de base ici, je parle des regroupements d’individus, des collectivités territoriales, etc. Depuis quelques années, dans notre pays, on parle de décentralisation c’est à dire du transfert de compétences aux collectivités. Nous voulons à travers ce thème montrer comment les TIC peuvent contribuer à la gestion de nos collectivités territoriales décentralisées. Comment avec les TIC, nous pouvons optimiser et faciliter la gestion de nos communes. La mise des TIC à la disposition des populations des zones les plus enclavées de notre pays pourraient être un élément déclencheur de la croissance. En effet, en ce qui concerne l’agriculture l’élevage et les activités y afférentes dans la région de l’Adamaoua, les bassins de productions sont généralement, dans des zones difficiles d’accès. Imaginez vous un seul instant que dans ces zones de productions, l’on puisse avoir seulement la possibilité de communiquer à distance c’est à dire téléphonie, internet et autre. Bref, les TIC permettent d’améliorer les productions, le rendement, la gestion et les compétitivités dans le cadre des collectivités.

Comment vont se dérouler concrètement les travaux de cette journée dédiée aux technologies?
Les travaux du NdereCamp vont se dérouler en ateliers. Chaque participant à l’événement est libre de suivre des exposés dans un atelier de son choix. Les différents exposés seront repartis essentiellement en quatre ateliers : Developing decentralized communities with ICT ; ICT for Education; Coding sessions et Free Topics. L’évènement débutera à 09h.

Qui sont les principaux acteurs de cet événement?
Alors je dirais que les acteurs principaux sont : les agents communaux, les acteurs de la société civile, les acteurs du secteur des TIC, les professionnels de l’information, etc.

Quels sont les objectifs visés?
L’objectif visé par le le NdéréCamp est celui de sensibiliser, d’informer et de proposer des solutions afin promouvoir le développement durable au niveau de nos collectivités. Ceci dans le but d’atteindre l’objectif du développement que s’est fixé notre pays : l’émergence à l’horizon 2035.

Ado Adamou Abba Ari, Ingénieur Informaticien, acteur du secteur des TIC
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut