AES-Sonel, la lumière apportée

Le directeur général a répondu plutôt au collectif des syndicats des employés qui avait déposé un préavis de grève

Chers collègues,
Je voudrais porter à votre connaissance qu’en date du 16 septembre 2011, j’ai reçu du Collectif des Syndicats Snee/ Fensteeec/Synateec, un préavis de grève. Au-delà de la gravité symbolique d’un tel acte, à un moment aussi délicat de notre vie nationale, je veux interpeller chacun de vous d’abord comme citoyen, avant de parler à l’employé à qui je dois un éclairage en toute transparence sur l’évolution du dialogue social dans notre entreprise. Une série de doléances a été portée à mon attention depuis quelque temps par les différents syndicats. Il s’agissait notamment de:

Renouvellement de la police Maladie

Remise des médailles d’honneur de travail

Mise en place d’un Comité d’Ethique et de discipline

Rétrocession des 5% du capital

Réactivation du programme de départs négociés

Réduction des écarts de salaires

Révision de la convention collective avec ré-institution de la prime de productivité

Sur la police d’assurance maladie, les revendications avaient pour objectifs de: Conserver le même niveau de prestations que celui offert pendant la période transitoire; Prendre en compte les dysfonctionnements de l’ancienne police dans le renouvellement du contrat actuel. Mettre en place un comité de suivi de l’exécution de ladite police.

En réponse à cette requête:
Le niveau de prestations a été amélioré au-delà des attentes formulées. Les syndicats ont largement été mis à contribution dans la révision et la finalisation du nouveau contrat. Un comité paritaire a été mis en place au niveau central avec un élargissement en cours dans chacune de nos régions. Suivant les engagements pris, tous les syndicats ont communiqué les noms de leurs représentants, à l’exception du SNEE dont nous attendons toujours la liste.

Sur les médailles d’honneur du travail, il m’était demandé d’organiser une cérémonie de décoration pour le personnel qui attend depuis 5 ans, et de payer les droits y relatifs à savoir, la prime de médaille et l’échelon de bonification. En accord avec le Conseil d’administration, une cérémonie de décoration du personnel sera organisée à mi-2012, dans le cadre des activités marquant le 10ème anniversaire d’AES au Cameroun.

J’ai pris en juillet dernier, la décision exceptionnelle de payer de manière anticipée et régulière les échelons médailles. Désormais, l’échelon est mis en place dès réception de l’arrêté et le paiement de la prime de médaille effectué au moment de la décoration. Les syndicats réclamaient également la mise en place d’un Comité d’Ethique et de Discipline et m’ont transmis en août dernier un projet de texte. J’ai immédiatement marqué mon accord pour la mise en place sans délai d’un Comité d’éthique et de Discipline.

En ce moment, une concertation est en cours avec les syndicats sur le texte à finaliser et j’ai fixé au 1er Octobre prochain au plus tard la date d’entrée en vigueur de ce comité. Sur la rétrocession par AES de 5% du capital prévue dans le pacte d’actionnaires, j’ai confirmé aux représentants du personnel, l’engagement d’AES à rétrocéder ces actions.

Un cabinet spécialisé a été engagé par nos soins pour monter ce mécanisme complexe de transfert dont le calendrier de mise en uvre est établi comme suit:
30 septembre 2011: Finalisation de la proposition
Entre le 10 et le 20 octobre 2011: Soumission du mécanisme de transfert pour approbation du Ministre des Finances et d’AES Corp
Entre le 20 et le 30 octobre 2011: Ouverture des négociations avec les représentants du personnel (en fonction de la réception de la réponse du Ministre des Finances.)

De fausses informations ont été distillées au personnel suivant lesquelles ces 5% d’actions correspondent à de sommes d’argent à leur reverser. Il convient de préciser qu’il s’agit pour les employés de payer pour devenir propriétaire de ces actions de notre entreprise. Sur les départs négociés: les syndicats ont sollicité l’ouverture d’une autre campagne de départs volontaires «VSS», pour permettre à ceux des employés dont le profil ne s’adapte plus aux exigences de l’entreprise de se retirer dignement. Je ne suis pas opposé au principe d’un programme de départs volontaires. Toutefois, celui-ci doit s’accompagner de la mise en place de nouveaux outils de gestion des performances et des rémunérations. A l’issue du conseil d’Administration du 12 septembre dernier, que j’ai saisi à cet effet, il a été demandé aux syndicats de présenter leur propre proposition;

Jean David Bile
www.paperblog.fr)/n

Sur la réduction des écarts de salaires: Après nos discussions, il a été convenu de remplacer le système actuellement décrié, par le système HAY qui est utilisé par toutes les entreprises d’AES dans la sous- région Amérique Latine et Afrique. Ce système devrait permettre de régler à très moyen terme, les problèmes d’équité interne et externe et donner ainsi satisfaction à cette doléance du personnel. La révision du système de rémunération qui est en cours devrait être finalisé avec AES Corp et mis en place au cours du 1er semestre 2012. Le Directeur des Ressources Humaines conduit cette semaine une mission à l’étranger pour travailler avec les experts du siège à la finalisation du dossier qui sera soumis à l’approbation des Conseils d’administration d’AES-SONEL et d’AES.

Sur la prime de productivité et la révision de la convention collective: Il est constant que l’ancienne prime de productivité a été intégrée dans le salaire objet des augmentations de 2005 et la convention collective actuelle ne prévoit pas son maintien comme un élément séparé du salaire. En tout état de cause, je me suis engagé, dans le cadre de la révision de notre convention collective à mettre en place un dispositif de rémunération basée sur la performance et qui naturellement tient compte de la productivité; une approche globale étant inéquitable du fait des contributions inégales des salariés aux résultats de l’entreprise. Par ailleurs, à ce propos, le Président du Conseil d’administration a pris l’engagement de faire examiner cette question (définition de la notion de productivité, sa mesure, son évaluation.) avant de pouvoir aviser en toute connaissance de cause.

Sur la révision de la convention collective, je souhaite effectivement ouvrir cette négociation avec les syndicats au plus vite afin de pouvoir la terminer à la fin du premier trimestre 2012. Comme vous pouvez le constater, j’ai accordé un intérêt soutenu à chacune des doléances portées à mon attention, avec le souci permanent, de concilier en toute responsabilité, le bien-être des salariés et la bonne marche durable de l’entreprise. Même en cas de désaccord, je n’ai jamais fermé la porte au dialogue et j’ai reçu les représentants du personnel en tant que de besoin et à la première demande. En dépit du dialogue en cours et malgré la forte implication de notre Président du Conseil dans la recherche des solutions aux problèmes pendants, appeler à la grève relève non seulement de l’aventure, mais est aussi absolument contraire à l’esprit de concertation et de dialogue que nous prônons. Cet acte irresponsable, à un moment aussi important de la vie de notre pays, est pour ma part de nature à remettre en cause tous les engagements pris au cours des rencontres précédentes avec les représentants du personnel. Je ne pense pas qu’une telle approche soit ni souhaitable, ni dans l’intérêt du pays, de l’entreprise et de ses employés.

Je sais pouvoir compter sur votre sens des responsabilités en toutes circonstances.

Jean David BILE, Directeur Général d’AES-SONEL
aessoneltoday.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé