International › APA

Affaire cache d’armes: 2 h d’audition de Soul To Soul à la gendarmerie

Souleymane Kamaraté Koné, le chef du protocole de Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale, a été entendu, vendredi, pendant plus de deux heures à la brigade de recherches de la gendarmerie nationale dans le cadre de l’affaire des caisses d’armes supposées retrouvées au domicile de sa mère à Bouaké lors de la dernière mutinerie.La Brigade de recherches sous haute surveillance policière avec des cargots de quatre unités d’intervention de la police,  les entrées strictement filtrées. C’est le décor que présentait cette section de la gendarmerie où Souleymane Kamaraté Koné est venu répondre à une convocation, sans l’assistance de son conseil.

Selon des sources proches du dossier, M. Koné a été interrogé de 10h31mn à 12h55 (heures locales et GMT) dans une  »bonne ambiance » par le procureur Souleymane Méïté assisté du Capitaine Begna Ouattara. L’interrogation aurait  »essentiellement » porté sur les caisses d’armes supposées retrouvées à son domicile à Bouaké (340 km au Centre-nord).

Sur les différentes questions concernant ces  »caisses d’armes », le chef du protocole de Guillaume Soro a expliqué, selon son entourage, aux enquêteurs qu’il  »n’en est ni l’acquéreur ni le propriétaire ».

Au terme de l’audition, M. Koné a été prié de regagner son domicile pour revenir lundi, pour  »la poursuite » de l’interrogatoire.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé