Activités institutionnelles › Carimo Empire Sarl

Affaire Carimo Empire Sarl : l’entreprise donne sa version des faits

journalducameroun.com
Droits réservés.

Une affaire de « bail non payé », impliquant la Présidente directrice générale de Carimo Empire Sarl fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques jours. L’entreprise donne sa version des faits dans un communiqué.

Journalducameroun.com vous propose l’intégralité du communiqué

                                                                                        Communiqué

Depuis plusieurs jours, Mme Carine Mongoue, PDG de CARIMO EMPIRE Sarl fait l’objet d’un harcèlement sur les réseaux sociaux pour une affaire de « bail non payé ».

Nous tenons ici à éclairer l’opinion publique afin d’ôter les zones d’ombres. En 2019 nous avons loué un local pour abriter nos bureaux administratifs et notre agence centrale à Bastos Mini Prix.

 

  1. le bail été contracté à but commercial pour une durée de trois ans tacitement renouvelable. Le prix mensuel du loyer étant fixé à 500.000 Frs (Cinq Cent Mille) nous avons effectué un versement sur un an et une caution comme le stipule l’article ler du contrat. N’ayant pas reçu de notification écrite six mois à l’avance comme l’exige la loi pour nous informer de la volonté de mettre fin à notre collaboration, ce contrat a été tacitement reconduit au ler Janvier 2022.

 

  1. Aussitot les réfections terminées avec l’accord du couple bailleur Mr WAFO Joseph et Mme MAGUE Epse WAFO estimées à plus de trente (30) millions, avec construction d’un batiment à l’arrière qui abrite les unités de communication, marketing et ventes, ces derniers nous ont sommé de libérer les lieux par des agressions verbales diverses (ce qui s’apparente à de l’arnaque). Et même la correspondance de la PDG du 21 Septembre 2020 leur demandant un numéro de compte pour le versement du loyer annuel a essuyé un refus ferme et une plainte a été déposée contre nous. Nous tenons à dire que nous avons invité le couple bailleur à une solution à l’amiable mais en vain.

 

  1. Depuis ce moment-là, le bailleur est resté sur ses positions de nous voir partir par tous les moyens d’où sa mise en garde à vue pour violation de domicile avec menaces; décision qui ne nous incombe pas.

Dès lors, l’affaire est en justice et Mme Carine Mongoue se dit prête à partir à condition d’être remboursée au moins de la moitié de la somme investie. Mme Carine Mongoue tient à vous remercier tous des soutiens multiformes que vous lui témoignez depuis le début de cette affaire et tient à vous rassurer de sa totale transparence dans la gestion de ce procès. Nous continuerons à travailler dur et innover pour vous assurer de la qualité de nos produits et services.

Pour toute information complémentaire, contactez Maître GUEYO KAMGA Guy Léonard : 676675403

CARIMO EMPIRE

Yaoundé le 14 avril 2022

 

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé