Sport › Football

Affaire-Fifa-Fecafoot: La suspension du Cameroun levée

Après l’installation du Comité de normalisation hier, la Fifa a, dans une correspondance de son secrétaire général, indiqué que la Fecafoot pouvait reprendre ses activités interrompues

L’affaire-Fifa-Fecafoot, née depuis le 4 juillet, et qui cristallisait l’attention des amoureux du football camerounais, s’est éteinte hier, lundi 22 juillet 2013. Le football camerounais, exclu du concert des nations par l’instance faitière du football mondial, peut de nouveau évoluer à l’échelle internationale. Tout est parti de l’installation du Comité de normalisation au siège de la Fécafoot hier après midi. Y faisant suite, la Fifa a levé la suspension qui pesait sur le Cameroun. Dans la correspondance que le Secrétaire général de la Fifa, Jérome Valcke a adressé au président du conseil de normalisation, le Pr Joseph Owona, avec ampliation à la Caf, au ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation et au ministre des Sports et de l’éducation physique, il a indiqué que: «les conditions fixées par le Comité d’urgence de la Fifa pour la levée de la suspension sont désormais remplies». A noter que sous la supervision du préfet du Mfoundi Jean Claude Tsila, toute les conditions sécuritaires ont été réunies pour que les membres du comité de normalisation soient installés en toute sérénité.

Dans sa correspondance, le secrétaire générale de la Fifa indique également que: «La levée de la suspension signifie que les clubs, officiels et autres représentants de la Fecafoot peuvent reprendre immédiatement les activités interrompues. De même n’y a-t-il désormais plus aucune entrave à une reprise des cours et des différents programmes octroyés par al Fifa, la Caf et les autres associations nationales». Par ailleurs, il insiste pour dire que: «les défis qui attendent le Comité de Normalisation (…) sont nombreux, mais l’enthousiasme exprimé par tous les membres à le rejoindre est de bonne augure. La Fifa et la Caf suivront de près la situation et soyez assuré de tout notre soutien, notamment pour la révision des statuts de la Fécafoot».

Objectif
Dès leurs prises de fonction à l’immeuble siège de la Fecafoot, tous les membres du Comité d’urgence sont allés au ministère de l’Education physique et sportive (Minsep) rencontrer le patron des lieux, Adoum Garoua. A la fin de l’audience, le Minsep a exprimé sa satisfaction: «Avec la levée de suspension, je crois que les Camerounais sont édifiés et fixés. Surtout les équipes engagées en compétitions internationales. Notamment les Lions indomptables un peu plus loin en septembre et plus près de nous, il y a le Chan et la Ligue des champions africaine avec Coton sport de Garoua. Je crois que c’est une bonne nouvelle pour le football camerounais qui, je l’espère, va apaiser un peu les inquiétudes».

Retrouvailles entre le représentant de la Caf, Abega, l’émissaire de la FIFA Corvario et le Pr Owona
journalducameroun.com)/n

Puis, il a précisé: «Il ne faut pas oublier l’objectif principal, celui de revoir les textes de la Fécafoot qui faisaient querelle. Je crois que c’est important aujourd’hui que nous avons la possibilité de remonter la pente en mettant en place des textes en tenant compte des lois nationales et internationales. Cet objectif peut être atteint car la Fifa et la Caf ont nommé des hommes de qualité, expérimentés qui ont la parfaite connaissance du dossier et des problèmes, que ce soit à notre niveau national ou à celui international auprès de la Fifa et de la Caf. Donc j’en profite ici au nom du gouvernement pour remercier les autorités de la Fifa, le président Sepp Blatter, pour toute sa compréhension ainsi que celle du président de la Caf, Issa Hayatou pour leur forte implication dans ce dossier. Et je voudrais que tous nous puissions les accompagner. Nous souhaitons bonne chance et bon succès dans leurs travaux et voilà nous allons donc attendre qu’ils déposent leurs copies comme il a été dit, avec l’organisation des élections générales au niveau de la Fécafoot qui connait un nouveau bureau».

Les membres du comité de normalisation et le Minsep
journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut