Société › Société

Affaire Nathalie Koah: Samuel Eto’o estimé non coupable

Alors que le verdict est attendu le 31 décembre prochain, le procureur a conclu qu’aucune accusation retenue contre l’ex-capitaine des Lions indomptables n’est caractérisée, informe Le Jour

L’information est relevée dans le quotidien privé Le Jour, édition du 22 décembre 2015. Selon ce journal, le parquet du tribunal de première instance estime que Samuel Eto’o n’est en rien coupable des accusations portées contre lui par son ancienne compagne Nathalie Koah. Il s’agit de menace sous condition, chantage, publications obscènes, et trafic d’influence.

Après plus d’un an de débat devant ladite juridiction, le procureur, dans ses réquisitions, a conclu que le footballeur camerounais doit être déclaré non coupable. Toutefois, son ami E.M. Christian est, selon le procureur, coupable de menace sous condition.

Cette charge contre E.M. Christian a été retenue après une expertise judiciaire opérée sur une bande sonore extraite du téléphone de Nathalie Koah. « D’après l’expert en cryptologie, la voix masculine sur l’enregistrement est celle d’E.M. Christian », lit-on dans les colonnes du journal.

En réponse au parquet qui a reconnu les propos tenus dans l’enregistrement suffisant pour rétablir l’infraction de menace sous condition, Me Abah Fouda, conseil de Nathalie Koah a soulevé que Samuel Eto’o agissait par le biais de son ami. « Samuel Eto’o est l’auteur intellectuel et E.M Christian, l’auteur matériel. On ne peut donc condamner l’un sans l’autre », a-t-il indiqué dans une citation publiée dans le même journal.

Pour ce qui est de Nathalie Koah, le tribunal de première instance de Yaoundé saisi d’une plainte de l’ex-capitaine des Lions Indomptables s’est également prononcé sur l’affaire. L’ex-compagne du footballeur est accusée de menace sous condition, publication obscène, chantage, diffamation et abus de confiance. Le procureur a aussi estimé Nathalie Koah innocente pour ces chefs d’accusation.

Cependant, en ce qui concerne l’accusation de vol, le procureur émet un doute. « On ne peut pas dire avec exactitude que Nathalie Koah a volé à Samuel Eto’o la montre qu’elle porte. De même qu’on ne peut pas attester de ce que Eto’o Fils la lui a offerte. Je m’en remet à la sagesse du tribunal », a-t-il dit. Reste attendu le verdict prévu le 31 décembre prochain qui permettra de trancher l’affaire.


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé