International › APA

Affaire Pretty Yende : Pretoria proteste auprès de Paris

L’Afrique du Sud a protesté auprès de la France contre le mauvais traitement infligé à la star de l’opéra, Pretty Yende, par des agents de l’aéroport international Charles de Gaulle de Paris.Le porte-parole du ministère des Relations internationales et de la Coopération, Clayson Monyela, a déclaré que Pretty Yende, qui s’était rendue à Paris pour se produire au Théâtre des Champs-Elysées, a été « agressée verbalement par la police, et ses droits et sa dignité ont été violés pendant l’épreuve » qui s’est déroulée lundi dernier.

« L’ambassade d’Afrique du Sud à Paris a écrit aux autorités françaises pour leur demander des explications et une enquête approfondie sur cette affaire », a renseigné Monyela.

Pour Pretoria, Yende a été retenue par la police française à l’aéroport pendant près de trois heures, sur la base d’une allégation selon laquelle son permis de séjour italien n’était pas valide.

Cependant, le porte-parole du ministère sud-africain des Relations internationales et de la Coopération, le statut de résidente de longue durée de l’Union européenne de Yende, délivré en février 2015 par la police italienne, a une validité illimitée, et était prévu par l’article 9 de la loi consolidée sur l’immigration et régulièrement délivré conformément à la directive européenne de 2003 mise en œuvre par l’Italie et la France.

Sur cette base, M. Monyela a indiqué que son ministère prévoit également de convoquer l’ambassadeur de France en Afrique du Sud sur cette question.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé