› Eco et Business

Afreximbank: Rencontre avec les milieux d’affaires et politique camerounais

L’institution a tenu son assemblée générale la semaine dernière à Yaoundé et rencontré les politiciens et hommes d’affaires

Une opération marketing réussie
Selon de nombreux observateurs, dans le cadre du projet d’extension de la banque Afreximbank, l’Afrique centrale fait partie des priorités. Une hypothèse qui s’est avérée exacte avec l’organisation du 20 au 23 juillet 2010, de la 17è session de l’Assemblée générale de cette institution financière panafricaine. A cette occasion, dirigeants, actionnaires et experts ont clairement affiché leur ambition de mieux se positionner parmi les plus importants établissements financiers en Afrique centrale. Les assises de Yaoundé ont surtout permis de mieux présenter cette structure bancaire sur une optique purement institutionnelle. L’Afrique centrale apparait comme la région du continent la moins représentative en termes d’actionnaires et de parts d’actions auprès de la banque. Seuls trois Etats en sont actuellement actionnaires, (Angola, Cameroun et Gabon). Pour Jean-Louis Ekra, le président du conseil d’administration d’AFREXIMBANK, le Cameroun sert de porte d’entrée idéale en Afrique centrale. Il était important de montrer toute la disponibilité de AFREXIMBANK d’accompagner le Cameroun et tous les pays de la régions sur le chemin du développement, en y apportant notamment un appui sur le financement des projets structurants, à l’instar des secteurs agricole, miniers ou des hydrocarbures, a-t-il déclaré au cours d’un point de presse. La rencontre de Yaoundé est la deuxième de grande envergure depuis que la banque s’est implantée au cameroun. L’institution avait déjà eu une rencontre avec le Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam) en décembre 2009 à Douala.

Satisfaire les besoins de crédits à l’exportation et l’importation
Les responsables chez Afreximbank ont dit vouloir satisfaire le besoin de financement dont font l’objet les entreprises de la sous-région Afrique centrale. Les opérateurs économiques de la région, pourtant en proie aux difficultés de financements, ne tirent pas grand profit des opportunités qu’offre cette banque au capital de près 337 milliards de FCFA, a déclaré George Elombi, le secrétaire exécutif camerounais de cette structure d’investissements. Une position confortée par le ministre du commerce, qui a invité les opérateurs économiques à saisir toutes les opportunités de financement et de coopération qu’offre Afreximbank. C’est donc une véritable campagne de marketing direct que la banque a mené au cameroun. Une opération qui s’est concrétisée par l’acquisition du soutien de l’ensemble du gouvernement camerounais; les représentants de la banque ont rencontré le premier ministre et ceux des ministres impliqués dans le secteur économique. La journée du samedi 24 juillet a été marquée par la tenue à huis clos de l’assemblée générale de la banque. Mais avant cela, un protocole d’accord a été signé avec les sociétés des plantations de Mbanga pour soutenir l’exportation de sa production de bananes. Un autre accord a été passé avec le Groupement interpatronnal du cameroun(GICAM). Cette coopération avec le GICAM vise à vulgariser les programmes d’investissements d’Afreximbank au Cameroun a expliqué Georges Elombi, qui a aussi ajouté: les membres du Gicam ont besoin des financements, et nous, nous avons ces financements. Ils est donc question de rapprocher les opérateurs économiques camerounais de nos financements.

De nouveaux financements annoncés
En marge du conseil d’administration, plusieurs activités ont été organisées par les dirigeants, à l’instar des colloques dont l’un portait sur « la normalisation et le conditionnement des produits d’exportation ». Vendredi 23 juillet dernier, le Premier ministre a reçu la délégation de l’institution bancaire conduite par Jean louis Ekra son PCA. L’occasion pour Yang Philémon de faire sa présentation habituelle du Cameroun comme destination de choix pour les investissements. Afreximbank a été créée en octobre 1993. Le Cameroun en est actionnaire depuis 1996. Sa principale mission est de financer et de promouvoir le commerce intra et extra africain. Elle offre pour cela trois principaux produits à sa clientèle. Le crédit pour le commerce et le financement des projets, le risque de palier, l’assurance-crédit et l’information sur le Commerce et les services de conseil. Depuis qu’elle est présente au cameroun, Afreximbank a apporté son soutien à la société de développement de coton (SODECOTON) et à l’office national du café en 1999. Selon des informations collectées lors de la rencontre de Yaoundé, la Sonara serait en voie d’obtenir des financements pour soutenir sa fourniture de pétrole, de même qu’une entreprise forestière installée au cameroun. De nombreuses conférences et débats ont été organisés avec des objectifs plus orientés sur la promotion voilée des produits Afreximbank. Des informations essentielles comme les conditions techniques d’éligibilité aux financements ou encore le niveau de notation de la structure n’ont pas fait l’objet de discussion ouverte. La clôture des travaux a eu lieu ce samedi 24 juillet 2010. Jean Louis Ekra a été reconduit à la présidence du conseil d’administration de la Banque. Le ministre camerounais Essimi Menye des finances a été nommé à la présidence de l’assemblée générale de la Banque.

Afreximbank propose des financements aux entreprises camerounaises

www.carnets-voyage.com)/n

À LA UNE
Retour en haut