Société › Société

Afrique centrale: Signature pour la mise en uvre du PDDAA

Un pacte de partenariat sur la mise en uvre du Programme Détaillé pour le Développement de l’Agriculture en Afrique a été signé le 12 juillet à Libreville

Le pacte est l’expression de l’adhésion des différentes parties prenantes, à savoir, la Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), les institutions régionales techniques spécialisées, les organisations paysannes, les organisations de la société civile, du secteur privé et des partenaires techniques et financiers. L’adoption de ce pacte fait de la CEEAC le cadre de référence des programmations et de coordination des interventions régionales dans le secteur agricole en Afrique centrale. La cérémonie a été présidée par le ministre tchadien de l’ Agriculture et de l’Irrigation et président du Conseil des ministres de l’Agriculture des Etats membres de la CEEAC, Dangde Laoubelle Damaye, en présence de plusieurs responsables du système des Nations Unies, du ministre gabonais de l’Agriculture, de l’ Élevage, de la Pêche et du Développement rural, Julien Nkoghe Bekale, du secrétaire général adjoint de la CEEAC, Clotilde Nizigama.

Tout en reconnaissant la place prépondérante qu’occupent les ressources naturelles dans les économies des Etats de l’Afrique Centrale, Mme Nizigama a réaffirmé le rôle important que joue l’ agriculture dans le développement économique et social de cette région charnière de l’Afrique. Le secteur agricole contribue à hauteur de 21% à la richesse régionale. Dans plusieurs pays, cette contribution est bien supérieure: 43,4% au Burundi, 45,4% au Cameroun, 52,1% au Tchad, 55% en RDC et 58% en république centrafricaine. Le secteur agricole constitue le premier employeur de la région, a martelé le ministre tchadien de l’Agriculture et de l’Irrigation, Dangde Laoubelle Damaye.


africapresse.com)/n
À LA UNE
Retour en haut