› International

Afrique de l’est: La sécheresse sévit pour la quatrième année consécutive

Une menace de pénurie alimentaire et de famine plane sur des millions de personnes

Le programme alimentaire mondial mettait en garde en juin 2009 contre une conjoncture mortelle de sécheresse persistantes, de faibles précipitations saisonnières, de conflits et du coût de la nourriture en Afrique de l’est. D’après l’Afp, cette mise en garde est en phase de se réaliser. Le Kenya a connu cette année, dans les régions arides et semi-arides du Nord une absence quasi totale de précipitations pendant la saison des pluies a expliqué le porte parole du PAM (programme alimentaire mondial), Marcus Prior à l’agence France presse.

Plus d’1 kenyan sur 10 a désormais besoin d’une assistance alimentaire. La population commence déjà à souffrir de la faim. La malnutrition fait des ravages chez les enfants et le bétail meurt.
Marcus Prior, porte parole du PAM



En Éthiopie, au nord de l’Ouganda, à Djibouti, en Tanzanie, au Soudan et en Somalie la situation est presque la même. La hausse continue des prix des denrées alimentaire et les conflits dans certaines de ces régions ne sont pas pour arranger les choses.

La sécheresse qui sévit pour la quatrième année consécutive accule vers la famine et la misère plus de 23 millions d’habitants d’Afrique de l’est, répartis dans 7 pays.

[Ong Oxfam] la malnutrition dépasse maintenant les niveau d’urgence dans certaines régions et des centaines de milliers de précieuses têtes de bétail sont en train de mourir. [/c]

Pour venir en aide à ces pays, l’Oxfam a lancé un appel d’aide international de 9,5 millions de dollars. Le programme alimentaire mondiale quant à lui affirme donné une assistance alimentaire à près 17 millions de personnes dans ces pays.

L’organisation météorologique mondiale (OMM) prévoit des pluies supérieures à la moyenne pour les prochains mois et début 2010.D’après Reuters, ces pluies risquent d’être soit parcimonieuses, soit de tourner en déluge, entrainant selon l’Afp des inondations destructrices et des maladies dues à la mauvaise qualité de l’eau.

« des centaines de milliers de précieuses têtes de bétail sont en train de mourir » Oxfam
www.avmaroc.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut