International › APA

Afrique du Sud : Jacob Zuma saisit la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples

L’ex-chef de l’Etat sud-africain demande désormais l’arbitrage de la juridiction africaine basée à Banjul, en Gambie, pour obtenir l’annulation de sa peine d’emprisonnement ferme.Jacob Zuma, condamné à quinze mois de prison, a épuisé toutes les voies de recours au plan national, a déclaré ce week-end sa fondation. En effet, la Cour constitutionnelle sud-africaine a rejeté, vendredi dernier, le recours en annulation de la condamnation de Zuma. Les conseils de l’ancien président avaient dénoncé l’arrêt de la Cour suprême pris en l’absence de leur client.

L’ex-président de la nation arc-en-ciel a écopé d’une peine de prison ferme suite à ses refus répétés de comparaître devant la Commission  Zondo, chargée d’enquêter sur les soupçons de corruption.

Jacob Zuma a donc été emprisonnée pour « outrage à la justice » en juin 2021. Son incarcération a alors déclenché les plus violentes émeutes depuis la fin de l’apartheid. Pour le moment, l’ancienne figure de la lutte anti-apartheid bénéficie d’une libération conditionnelle pour raisons médicales.

Élu président en mai 2009, Jacob Zuma a été contraint à la démission en février 2018. Il est accusé d’avoir détourné les deniers publics durant ses neuf années passées au pouvoir.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé