› International

Afrique du Sud: Les élections générales ont lieu ce 22 avril 2009

Outre l’ANC au pouvoir, d’autres partis sont également en lice

L’ANC, le Congrès National Africain promet une victoire écrasante au terme de ses élections générales. Un sondage publié mardi dans le quotidien Beeld, crédite la formation historique créée par l’ancien Président Nelson Mandela de 67% des intentions de vote. Dans un pays où seulement 10% de la population a accès à internet, l’essentiel de la campagne continue de se jouer avec les armes classiques: tracts, affiches électorales, meetings et porte-à-porte. Motivés par la campagne réussie du nouveau président américain Barack Obama, les candidats ont cependant commencé à se convertir aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Comme les élections de cette année 2009 semblent être les plus ouvertes depuis les premières élections multiraciales et historiques de 1994, les partis recourent aujourd’hui à tous les supports de communication pour conquérir les électeurs.

Pour la première fois de l’histoire de la nation arc-en-ciel, les partis ont ainsi été autorisés à diffuser des spots électoraux sur les médias nationaux. Le parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), met ainsi en scène une jolie métisse du Cap (sud-ouest) ou un vieux monsieur du Transkei (sud-est) pour vanter les progrès accomplis depuis la libération en 1990 de Nelson Mandela, mentionné dans tous les films. Le favori à la présidence en Afrique du Sud, Jacob Zuma, a tenté mardi, de dissiper les inquiétudes liées à la promesse d’une victoire écrasante du Congrès national africain (ANC). Lors d’une conférence de presse à Johannesburg, Le patron de l’ANC a estimé que le peuple Sud Africain, donnera un mandat large et clair au Congrès National Africain. Il a poursuivi en disant qu’il ne traine absolument aucune casserole. Déjà, fort d’une légitimité tirée de la lutte contre l’apartheid, l’ANC a remporté les trois élections générales depuis l’avènement de la démocratie en 1994.

En 2004, le parti avait décroché plus de 69% des suffrages. Nous utiliserons notre majorité avec responsabilité et nous ne foulerons pas aux pieds les droits des citoyens, ni n’obligerons les autres parties à se soumettre, a déclaré le patron de l’ANC. En matière de communication, tous les partis comme Minority Front ou Femmes en avant, ont leur propre site. Le Congrès du peuple (Cope), formé par des dissidents de l’ANC, a également exacerbé la compétition, relève Matthew Buckland, chef d’entreprise sur internet. Le Cope ajoute à cette panoplie un espace sur le site de partage de vidéos Youtube, où un jeune homme explique pourquoi ce parti [best le meilleur pour la jeunesse.

La principale formation de l’opposition, l’Alliance démocratique (DA), ne jure que par le site de mini-messages Twitter et vient de lancer le blog helpstopzuma.co.za. Certains partis ont brandi la menace d’une dictature si l’ANC remportait ces élections. Les conséquences seront graves a déclaré Helen Zille, leader du principal parti d’opposition, l’Alliance démocratique (DA). Le Congrès du peuple (Cope), formé en décembre par des dissidents de l’ANC après des mois de luttes intestines qui avaient débouché sur le limogeage du président Thabo Mbeki, a de son côté brandi la menace d’une dictature. Mais la Commission électoral a mis une touche finale à ses préparatifs, en prédisant une mobilisation massive des électeurs et un déroulement pacifique du scrutin. En visitant les quartiers généraux de la Commission, le président sortant Kgalema Motlanthe s’est réjoui du niveau d’enthousiasme manifesté dans la campagne. Les 19.726 bureaux de vote ont ouvert à 07H00 (05H00 GMT) ce mercredi 22 avril 2009 pour que les 20 des 23 millions d’électeurs inscrits se rendent aux urnes. Des policiers ont été déployés dans les zones considérées comme les plus sensibles, notamment la province du KwaZulu-Natal, dans le sud-est, pour que les élections de ce jour se déroulent sans anicroche.

Jacob Zuma, grand favori

api.ning.com)/n

À LA UNE
Retour en haut