› International

Afrique du sud: Mandela hors de l’hôpital mais sous surveillance médicale

La nouvelle a été accueillie avec soulagement par les proches et de nombreux sud-africains, qui se sont montrés solidaires de la situation sanitaire de l’homme politique

Après avoir passé les fêtes de Noël interné dans un hôpital, l’ancien président sud-africain Nelson Mandela a été autorisé mercredi soir à rentrer chez lui après 19 jours d’hospitalisation. Il n’est cependant pas sorti d’affaire, ses médecins ont exprimé le souhait que leur patient reste dans la ville de Johannesburg, à proximité des installations médicales de pointe. « Les médecins sont arrivés hier (mercredi) à la conclusion qu’il avait fait des progrès suffisants pour quitter l’hôpital. Il va maintenant recevoir des soins à domicile » a déclaré le porte-parole de la présidence Mac Maharaj dans une chaîne de télévision sud-africaine. Aucune indication précise cependant sur le pronostic sanitaire de Nelson Mandela. Très soucieuses de préserver sa vie privée, les autorités ont donné peu d’information sur l’évolution de son état durant les deux semaines et demie de son séjour à l’hôpital, et sa sortie de l’hôpital a été organisée discrètement le 26 décembre, jour férié en Afrique du Sud. Dans les rues de Johannesburg, les personnes interrogées se montraient soulagées: « Je suis vraiment contente parce que tout le monde s’inquiétait pour sa santé. Oui, il est vieux, mais personne n’a vraiment envie de le perdre », a déclaré une sud-africaine selon des images retransmises par la chaîne de télévision Africa 24. « Madiba (nom affectueux de Mandela) qui va bien c’est une bonne nouvelle en ce moment de Noël. Nous avons beaucoup prié pour lui, et nous pensons qu’il a encore beaucoup de chose à nous apporter », s’est exprimé un autre sur des images d’une chaîne sud-africaine.

Aujourd’hui âgé de 94 ans, Nelson Mandela reste très aimé dans son pays et respecté dans le monde entier. Personne n’a oublié les 27 années de vie qu’il a passées derrière les barreaux, pour avoir lutté contre le régime d’apartheid, qui instaurait une discrimination raciale en Afrique du Sud entre les noirs et les blancs. Prix Nobel de la paix 1993 pour son rôle dans le démantèlement négocié de l’apartheid, président de 1994 à 1999, il n’est plus apparu en public depuis la finale de la Coupe du monde de football en 2010 dans son pays. Il avait été hospitalisé deux jours, en janvier 2011, déjà pour une infection pulmonaire. Dimanche 23 décembre dernier, un tweet l’a annoncé pour mort avant que ne survienne un démenti de ses proches et de la présidence sud-africaine. Durant son hospitalisation, il a reçu les visites de nombreuses personnalités dont le président Jacob Zuma d’Afrique du Sud. Le 27 juillet 2012, son pays a célébré son quatre-vingt-quatorzième anniversaire. A l’initiative de sa fondation, le 18 juillet est devenu le « Mandela Day » (Journée Mandela), une journée désormais reconnue par l’ONU comme un appel mondial à consacrer soixante-sept minutes de son temps à aider ses semblables, conformément aux valeurs défendues par le premier président noir qu’a connu l’Afrique du Sud.

Nelson Mandela hors de l’hôpital mais sous surveillance médicale


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé