International › APA

Afrique du Sud : Pfizer pour l’injection d’une dose de rappel

La firme pharmaceutique américaine sollicite auprès du gouvernement sud-africain l’autorisation d’une troisième dose de son vaccin.L’Autorité sud-africaine de réglementation des produits de santé (Sahpra) a déclaré ce mardi que Pfizer pousse pour la dose de rappel. Pour convaincre les autorités sud-africaines, le groupe pharmaceutique a mené un essai clinique de phase 3 « avec plus de 10.000 participants » et les résultats « ont montré que la troisième dose était sûre et efficace ».

Toutefois, la Sahpra compte effectuer sa propre évaluation sur la sécurité et l’efficacité de la troisième dose destinée aux adultes. De l’avis de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la troisième prise d’un vaccin est nécessaire quand « l’immunité tombe en dessous d’un seuil où la restauration de l’efficacité du vaccin est indispensable ».

Dans un passé récent, l’Autorité sud-africaine de réglementation des produits de santé a approuvé l’administration d’une deuxième dose du vaccin Johnson & Johnson à tous les travailleurs du secteur de la santé qui en avaient déjà reçu une.

Selon les dernières données du ministère sud-africain de la Santé, quelque 81.840 doses de Johnson & Johnson ont été administrées au personnel de santé.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé