Sport › Autres sports

Afrobasket 2013: La Côte d’ivoire élimine le Cameroun

Au terme d’un match de bonne facture, les Éléphants se sont imposés devant les Lions indomptables 71-56, en quart de finale, joué ce mercredi 28 août à Abidjan

Un quart de finale irrespirable, au propre comme au figuré. Au bout du suspense, dans l’antre surchauffée du Palais des Sports de Treichville, la Côte d’ivoire a confirmé son statut de favori de la 27ème édition de l’Afrobasket, masculin, en s’imposant devant le Cameroun sur une bonne marge (71-56). Après Mogadiscio (1981) et Abidjan (1985), les Ivoiriens aspirent à un troisième sacre continental. Tout le contraire du Cameroun, qui devra encore se reconstruire pour espérer un jour monté sur le toit de l’Afrique.

Les Camerounais ont connu une mauvaise entame de match. Le trac a coincé les hommes d’Adie Ngono, hésitants dans le premier quart-temps (cinq pertes de balle), à l’image d’Aldo Curtis, manifestement stressé pour ce match de quart de finale. Charles Aboua dunk pour offrir les deux premiers points du match aux ivoiriens. Puis, Mouloukou Diabaté grâce à son adresse à trois points permet aux Eléphants de creuser l’écart. Le Cameroun réagit timidement par Bayang et Essengué. A la fin du premier quart-temps, les Ivoiriens, à la faveur de leur vitesse d’exécution, mènent de 10 points d’écart, 24-14.

Le début du deuxième quart-temps est plutôt fermé. Les deux équipes jouent une partition de haute volée sur le plan défensif. Aux deux tirs lointains de Soumahoro et de Diabaté, le Cameroun réplique du tic au tac par Bayang et Nzeulie. La tension est à son comble. Mbah à Mouté multiplie les passages en force en pure perte. Les Ivoiriens plus adroits finissent avec le même tempo, 40-32.

Après la pause, les Camerounais, à l’image de Mbah à Mouté, sortent de leurs torpeurs. Ils sont présents dans les rebonds offensifs et défensifs. Mais la domination camerounaise est de courte durée. Le meneur de jeu ivoirien Diabaté est toujours intenable. Lors du dernier acte, les Camerounais commettent trop de fautes techniques, pour ce niveau de la compétition. Trop imprécis et physiquement à bout de souffle, c’est très logiquement qu’ils vont s’incliner sur le score (71-56).

Dans l’autre quart de finale de la journée, l’équipe d’Angola a une nouvelle fois justifié son statut de favori de l’Afrobasket 2013, ce 28 août à Abidjan. Les Angolais ont battu le Maroc 95-73. Le Marocain Zouita s’était pourtant fendu de 25 points, 4 rebonds, 4 passes et 2 contres. En demi-finales, le 29 août, les Palancas Negras défieront la Côte d’Ivoire. Comme il y a deux ans à Madagascar, le Cameroun va se contenter de disputer un match de classement contre le Maroc. La désillusion est cruelle pour les Camerounais.

Mbah A Mouté n’a pas fait bonne impression

Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut