International › APA

Af’Sud : des ministres séquestrés par d’anciens combattants

Les vétérans de la guerre en Afrique du Sud veulent l’amélioration de leurs conditions de vie.Le ministre de la Défense, Thandi Modise, son adjoint Thabang Makwetla et le ministre de la Présidence de la République, Mondli Gungubele ont été pris en otage, hier jeudi 14 octobre, par d’anciens combattants mécontents de l’insensibilité du gouvernement à leur sort.

Les otages ont été secourus par des membres des forces spéciales après que plus de 50 anciens militaires les ont empêchés de quitter la salle de conférence d’un hôtel de Pretoria, au terme d’une réunion qui s’était terminée en queue de poisson.

Les vétérans auraient bloqué l’entrée de l’hôtel, alors que les fonctionnaires tentaient de sortir. Ils accusent leur ministre de tutelle de n’avoir pas répondu à leurs doléances consistant au versement de réparations.

Au moins 50 personnes ont été arrêtées après l’incident.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé