Présidentielle 2018 › Akere Muna

Akere Muna : en attendant le programme

Akere Muna

A quelques jours du lancement officiel de la campagne électorale en vue de l’élection présidentielle 2018, le candidat du  Front populaire pour le développement (FPD) aura suffisamment rodé sa machine.

La pré-campagne électorale de la présidentielle 2018 au Cameroun n’aura pas été de tout repos pour le leader du mouvement Now. On l’a vu sillonner le pays, former des coalitions et multiplier des campagnes de porte-à-porte auprès des populations dans les régions les plus reculées du pays.

En mars 2018, il a agité la toile avec une image fortement relayée sur les réseaux  sociaux. Celle-ci symbolise le début d’une longue campagne de proximité qui va durer plus de cinq mois. Sur cette image, le candidat à la présidentielle assis sur une moto, traverse une ruelle déserte d’un village du département de la Manyu (région du Sud-Ouest), une localité réputée pour être un bastion de la branche armée de l’Ambazonie.

Après cette tournée dans la partie anglophone, il va multiplier des actions de proximité dans les marchés et petites villes du pays  où on le verra échanger avec les populations pour écouter leurs préoccupations. Au total, il aura fait le tour de 9 régions et visité plus de 56 localités.

Toujours dans cette perspective, l’ancien président de l’union panafricaine des avocats et son équipe de campagne n’ont cessé de multiplier leurs  passages dans les médias. On le verra multiplier des « media tour » dans les villes de Yaoundé, Douala et aussi en France et au Canada à l’issue de ses rencontres avec ses sympathisants de la diaspora.

Sur le plan politique, la pré-campagne du candidat Akere Muna a été marquée par deux principaux temps forts : le ralliement de l’UPC (la faction  dirigée par Habiba Issa) et du Mouvement africain pour la nouvelle indépendance et la démocratie (Manidem) à la plateforme pour la nouvelle République qui soutient la candidature du candidat du FPD. A cela, l’on peut ajouter le ralliement de Jacques Maboula, maire de Yabassi à la coalition formée autour d’Akere Muna.

Il faut aussi relever que durant cette période, un fort déploiement du candidat sur les réseaux sociaux a été observé. Sur ses comptes où il comptabilise près de 60 000 abonnés, sont repris au quotidien, des rapports imagés de son déploiement sur le terrain ainsi que ses différentes  prises de position.

Cependant, à quelques jours du début officiel de la campagne, le programme politique du candidat reste attendu. Selon des sources introduites au sein du parti, il dévoilera  ce samedi 22 septembre à Yaoundé, trois documents parmi lesquels : son programme politique, une étude-pays commandée auprès d’un groupe d’experts et sa vision pour le Cameroun futur. En attendant ce programme, Me Akere a déjà publié  un manifeste intitulé «les 50 premiers  engagements pour une nouvelle République».

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé