Personnalités › Success Story

Akere Muna prend la prĂ©sidence de l’IACC

L’ancien vice-prĂ©sident de Transparency International a Ă©tĂ© Ă©lu Ă  la tĂŞte de la ConfĂ©rence internationale anti-corruption jeudi dernier

Akere Muna part de Transparency International pour l’International Anti-corruption Conference (IACC). L’avocat a Ă©tĂ© Ă©lu jeudi dernier, le 16 octobre, Ă  Berlin Ă  la prĂ©sidence de cette institution en dĂ©laissant la vice-prĂ©sidence de TI. Son nouveau mandat court sur six ans, soit trois cycles de confĂ©rences de l’IACC, Ă  raison d’une confĂ©rence toutes les deux annĂ©es.

L’ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats du Cameroun entame de nouvelles fonctions après une carrière bien riche. Parmi certains faits de son parcours, Akere Muna a Ă©tĂ© commissaire aux sanctions de la Banque africaine de dĂ©veloppement ; membre du Groupe de Haut niveau sur les flux financiers illicites en provenance d’Afrique ; membre du Conseil d’administration de l’Africa governance institute ; ancien prĂ©sident de l’Union panafricaine des avocats ; ancien prĂ©sident du groupe de personnalitĂ©s Ă©minentes de l’African Peer Review Mechanism ; vice-prĂ©sident sortant de Transparency International.

La ConfĂ©rence internationale anti-corruption est un forum qui rassemble rĂ©gulièrement les chefs d’Etat, la sociĂ©tĂ© civile, le secteur privĂ©, sur les dĂ©fis liĂ©s Ă  la corruption. La prochaine confĂ©rence est prĂ©vue en Tunisie, du 21 au 24 octobre 2014. La première participation de Akere Muna Ă  l’IACC remonte Ă  1999 Ă  Durban, en Afrique du Sud.


Akere Muna part de Transparency International pour l’IACC

iacc.org)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut