Personnalités › Jeunes talents

Alima: Une voix originale s’annonce!

La jeune chanteuse camerounaise vient de sortir son premier single, un pur délice

Pleine, pure et magique, c’est ainsi que se caractérise la voix d’Alima. Une voix qui traduit bien la voie qu’elle a emprunté aux sortir de diverses expériences, notamment aux côtés des aînés comme Manu Dibango, Sally Nyolo, Manuel Wandji, Coco Mbassi, le groupe Macase et d’autres encore. Toutes ces figures ont marqué Alima, certaines l’ont même façonné. Carrément. Et elle s’est laissée aller. Tout simplement.

Jusqu’alors, elle n’était entendue que dans les albums des autres, aujourd’hui, on peut l’écouter. La jeune native de la ville aux sept collines vient présenter et partager sa vision de la musique issue de ses origines. La musique africaine, ou la musique de chez moi pour parler comme elle coule dans ses veines, dans sa voix et se lie à elle. Perles africaines, cauris ou longues nattes façon Sally Nyolo, Alima se propose avec sa voix énergique de chanter les combats des femmes. De toutes origines, de toutes les couleurs.

Dans son single, Nga Alima Madeleine Pélagie brise le tabou des femmes en marge de la société et présente la femme prospère. Le titre en dit long. Akuma, cinq lettres pour signifier la prospérité en langue Eton de la région du centre. Une invite à reconsidérer le bon sens féminin, à réécouter la très puissante intuition féminine et à faire un voyage dans cet univers merveilleux et mystérieux à secrets de femmes et à histoire de femmes. Le voyage est permis. Mais à condition d’être en possession de cette autoproduction qui dévoile à souhait le côté humble intime de la jeune artiste pro. Sa qualité prouvée des mélodies et l’intelligence de ses textes, sa richesse vocale lui valent depuis quelques semaines une critique enthousiaste.

cmpiabo@yahoo.fr
Journalducameroun.com)/n

On est loin de croire, et pourtant c’est vrai, qu’Alima a elle même collé les pochettes de son single accompagné de quelques s urs nous dit-elle. Je suis très fière du travail que j’ai abattu pour mon single. On y voit une Alima sûre d’elle, avec ses grosses nattes comme à son habitude. Elle s’est entourée d’une jeune équipe, peut être pas très connue mais qui m’a toujours soutenue pour qu’on en arrive là.

En attendant l’album, je croise les doigts et prie Dieu que tout se passe bien, Alima fait des scènes. Ce qu’elle a toujours fait, que ce soit dans les cabarets ou pendant ses années collèges. Elle qui fut meilleure voix au musée national de Yaoundé en 1997, puis meilleure voix de la compétition des orchestres scolaires de Yaoundé l’année d’après; avant d’être sacrée Révélation au festival de voix de femmes Massao en 2005. Pour ce qui est de l’album, cocktail de rythmes et de mélodies suaves, il faudra encore faire preuve de Sine (patience) comme il va s’appeler, le temps de savourer dans un élan de prospérité le très expressif Akuma.

Alima sur scène
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut