Santé › Actualité

Allaitement au sein: un bien pour la santé des nouveau-nés

Le Cameroun a lancĂ© lundi, 01 aoĂ»t 2016, une semaine de sensibilisation des mères sur l’importance de cette pratique, autour du thème: « une clĂ© pour le dĂ©veloppement »

Selon le ministère de la SantĂ© publique, 29% d’enfants de moins d’un an meurent chaque annĂ©e au Cameroun Ă  cause de la mauvaise pratique de l’allaitement maternel.

Une récente étude du ministère démontre également que la carence en vitamine A et en protéines énergétiques sont les principaux facteurs de malnutrition.

Aux dires du spĂ©cialiste en nutrition Ă  l’Unicef, ThĂ©ophile Batimba, le lait maternel a plusieurs avantages pour l’enfant, le premier lait jaunâtre appelĂ© colostrum constitue le premier vaccin pour le bĂ©bĂ© et lui apporte tous les Ă©lĂ©ments nutritifs dont il a besoin. Ce lait renforce son système immunitaire contre les maladies et permet une bonne croissance et un bon dĂ©veloppement du nourrisson.

De mĂŞme, le lait maternel rĂ©duit le taux de mortalitĂ© infantile, les charges pour le système de santĂ© et contribue Ă  l’augmentation de la force productive et du capital humain.

En ce qui concerne la mère, le lait maternel facilite l’expulsion du placenta et rĂ©duit les risques d’hĂ©morragie après l’accouchement. Il constitue une mĂ©thode contraceptive.

Pour la famille, le lait maternel n’occasionne pas de dĂ©penses supplĂ©mentaires pour l’achat du lait artificiel, il rĂ©duit les frais liĂ©es aux soins mĂ©dicaux, il confère Ă  l’enfant le bien-ĂŞtre social.

L’Organisation mondiale de la santĂ© (OMS) et Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) prĂ©conisent que les enfants soient nourris exclusivement au sein jusqu’Ă  l’âge de six mois au moins et poursuivre ensuite jusqu’Ă  l’âge de 2 ans au moins, en l’associant Ă  une alimentation de complĂ©ment qui convienne.


La semaine de sensibilisation lancĂ© lundi, 01 aoĂ»t 2016, a donc pour but d’encourager les femmes Ă  nourrir l’enfant uniquement au sein durant les six premiers mois et Ă©galement de retarder l’âge de sevrage des enfants qui en moyenne se situe actuellement Ă  9 mois au Cameroun.

La campagne lancĂ©e offre ainsi une opportunitĂ© de sensibiliser la communautĂ© sur l’importance de l’allaitement maternel parce que c’est l’un des moyens les plus efficaces de prĂ©server la santĂ© et d’assurer la survie de l’enfant.

Les mĂ©dias serviront de relais dans la sensibilisation de la communautĂ© sur la promotion de l’allaitement maternel. La semaine mondiale de l’allaitement maternel se cĂ©lèbre chaque annĂ©e du 1er au 7 aoĂ»t dans plus de 170 pays.


Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut