Santé › Conseils pratiques

Allaitement maternel: Les mamans en souffrent parfois!

Elles sont victimes de beaucoup de malaises qui résultent du fait de nourrir leur bébé au sein prioritairement

Nourrir son enfant au sein n’est pas toujours facile. Des difficultés il y en a pour les mamans qui se retrouvent en train de cesser d’allaiter tôt surtout parce qu’elles sont en proie à des gènes du fait de l’abondance du lait ou de son manque. De plus, ces malaises peuvent engendrer des complications qui des fois entraînent des cancers et même des amputations.

Les crevasses
Il s’agit de petites fissures qui se forment au niveau du mamelon. Elles résultent d’une mauvaise position de la bouche du bébé lors de la tétée. Sans conséquence pour l’enfant, les crevasses sont très douloureuses pour la maman. Elles constituent une des principales raison de l’arrêt de l’allaitement les premiers jours ou semaines. Pour cela, les médecins conseillent de se rassurer que le mamelon est bien positionné vers le haut du palais et que la bouche du bébé englobe une bonne partie de l’aréole. Il faut aussi sécher les seins après chaque tétée avec une compresse stérile, ou alors déposer quelques gouttes de son lait sur les zones abîmées, pour faciliter la cicatrisation.

L’engorgement
L’engorgement est lié à l’allaitement au sein. Il se manifeste par une accumulation de lait dans la glande mammaire. La maman peut même se sentir fiévreuse. Les seins sont gonflés, durs, douloureux, souvent rougeâtres. Le mamelon peut quelque fois être aplati, ce qui complique la prise du sein pour l’enfant et favorise les crevasses. Le seul traitement efficace est de favoriser l’écoulement du lait par tous les moyens possibles. Ceci soit par des tétées à volonté, l’utilisation d’un tire-lait pour vider le sein ou des massages avec un gant de toilette sous une douche chaude. Il est aussi conseillé d’appliquer une compresse froide entre les tétées, afin de diminuer le gonflement, les ?dèmes et la douleur. Et bien sûr, veillez à ce que votre soutien-gorge d’allaitement soit à la bonne taille et ne vous comprime pas trop.

Mastites
Cette difficulté de l’allaitement à laquelle font face de nombreuses mamans est due au fait que le bébé ne tète pas assez souvent ou assez longtemps et le sein ne se vide pas suffisamment. La production lactée est surabondante, ce qui contribue à boucher le canal lactifère. La femme a donc dans ce cas, intérêt à écouter son corps car une mastite mal soignée peut parfois évoluer en abcès. Les mastites se caractérisent par une fièvre et des douleurs musculaires. La zone du sein est dure et parfois rouge. La mère ressent une grande fatigue. Il est recommandé de masser la zone douloureuse pendant et après la tétée, en partant de la cage thoracique vers le mamelon. Et surtout se reposer. Si au bout de huit à vingt-quatre heures, les symptômes persistent et/ou si vous avez de la fièvre, consultez rapidement un médecin. Les enfants eux aussi souffrent souvent de quelques affections qui les empêchent de téter normalement. Il s’agit en l’occurrence du bec-de-lièvre qui est une malformation de la bouche due à un défaut de fusion du bourgeon nasal interne et du massif maxillaire supérieur à la cinquième semaine de la vie intra-utérine. Il peut être partiel et ne toucher que la lèvre ou total et toucher la gencive et le palais. Il peut être unilatéral ou bilatéral, symétrique ou asymétrique, total ou partiel.

Allaiter cause parfois des soucis aux mamans!
Corbis)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé