Santé › Conseils pratiques

Aloes vera : La plante aux mille vertus thérapeutiques

Alors qu’on assiste à une ruée sur cette herbe sur le marché, chacun y va de sa méthode pour l’appliquer contre les maladies.

« Il me suffit juste de prendre un demi verre de ma décoction la matin et un autre le soir. ça va faire partir aujourd’hui même ce mal de ventre qui me dérange depuis hier. » Chimène, étudiante découpe une longue feuille charnue d’Aloes Vera à l’aide d’un couteau ce mardi. Elle s’est levée ce matin dans sa cité sise à Essos Yaoundé avec de petites douleurs au ventre. Heureusement, elle n’a pas cherché bien loin. La cour de sa cité est parsemée de quelques plants d’Aloes Vera. Comme elle, nombre de gens ont recourt à ce produit pour traiter diverses maladies, même les plus graves. Des problèmes de peau au Sida en passant par la tuberculose, ou le paludisme, vendeurs, guérisseurs et patients croient en la toute puissance de la plante. Seulement, son utilisation ne produit pas toujours l’effet escompté. Kelly, élève au lycée de Mimboman doit souvent faire face à des irruptions de boutons sur son visage. Mais « l’Aloes Vera n’agit pas lorsqu’il s’agit de boutons qui précèdent mes règles ». De même, certains organismes semblent indifférents à l’utilisation de la plante miraculeuse contre les maladies.

Toutefois, la ruée vers ce médicament va s’accentuant. « Un jour, j’ai vu un militaire dépenser 75 000Fcfa pour acheter trois têtes d’Aloes Vera pour sa femme atteinte d’un cancer. J’ai donc compris combien cette plante était importante et j’en ai planté plusieurs chez moi », se souvient Moo Samuel, maçon à Nkolmeseng. Dans ce quartier, il est reconnu comme guérisseur, simplement parce qu’il a su appréhender les secrets de la plante miraculeuse. « Les gens viennent me voir de temps en temps, pour que je leur compose des remèdes. Et ils sont toujours soulagés », renchérit Moo Samuel. Les populations de Yaoundé semblent avoir saisi l’importance de cette plante. Les citadins en plantent dans leurs concessions. A la poste centrale, au marché de Mokolo et dans bien des carrefours, les plants d’Aloes Vera abondent. Les prix eux sont divers aujourd’hui. Ils peuvent coûter 100, 200 voire 1000 Fcfa la plante.


Journal du Cameroun)/n

Des vertus universellement reconnues
Appelée Aloe Barbadensis ou encore Aloe Vulgaris par les scientifiques, cette plante est plus connue sous le nom d’aloe vera. Dans le site de Biogassendi, une entreprise parisienne spécialisée dans la diététique, l’on apprend que l’Aloe vera est originaire d’Afrique du Nord. Et le site de moteur de recherche Wikipedia de préciser que la feuille d’Aloe Vera contient plus de 75 éléments nutritifs et 200 autres composants, ainsi que 20 minéraux, 18 acides aminés et 12 vitamines. Les utilisations par les hommes de cette plante sont diverses. Ils s’en servent pour ornement, les soins de la peau et du corps et pour la cuisine. Une étude américaine a même montré par rapport à un certain nombre de patients qui manifestaient les symptômes du Sida, que l’évolution de la maladie en est retardée et améliorée. Ces patients souffraient moins souvent que les autres patients des symptômes typiques de la maladie. C’est pourquoi des séropositifs prennent des jus d’Aloès Vera et d’Aloe Ferox en très grandes quantités car ils supposent pouvoir retarder ainsi la déclaration de la maladie.


Journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut