International › APA

Amadou Soumahoro élu président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie

Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Amadou Soumahoro, a été élu à l’unanimité, président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, a dit vendredi Moustapha Niasse, à l’issue d’une audience avec Alassane Ouattara, à Abidjan.« M. Amadou Soumahoro a été, à l’unanimité, élu président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie » pour un mandat de deux ans, a affirmé le président de l’Assemblée nationale du Sénégal,  Moustapha Niasse, après un entretien avec M. Ouattara à sa résidence à Cocody (Est Abidjan).   

Cette élection intervient après un huis clos, la veille et une plénière, ce jour. Pour la 45è session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie qu’abrite la Côte d’Ivoire, 88 délégations présentes ont adopté vendredi l’ordre du jour et le rapport exécutif exposé par le secrétaire général parlementaire.

« Nous venons d’adopter le programme sur les deux années à venir », a ajouté M. Niasse, pour qui ce plébiscite de Amadou Soumahoro n’est pas seulement pour l’Afrique, mais « au plan international,  aujourd’hui, c’est le numéro un de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie pour deux ans ». 

M. Niasse, un « ami » du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara depuis plus de 30 ans, lui a exprimé sa gratitude, son amitié, son affection et son attachement, tout en insinuant que malgré «les différences de situation qui existent » entre leur fonction, ils sont « en osmose ».

L’Etat dégage les ressources permettant d’appliquer les propositions de lois issues des députés, c’est pourquoi « le principe de la séparation des pouvoirs s’accompagne de la nécessité de coopérer », puisque le président est au « sommet de la pyramide nationale », a-t-il expliqué.  

« Nous sommes dans un parallélisme de la pensée qui passe après le parallélisme qui existe entre le président Alassane Ouattara et Macky Sall qui était ici, il y a quelques jours, (et qui) vont certainement se rencontrer à Niamey à l’occasion la réunion de l’Union africaine », a-t-il poursuivi.

La 45è session de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie se tient dans un contexte tendu entre l’opposition et le pouvoir. Les groupes parlementaires de l’opposition ivoirienne annoncent un meeting samedi pour réclamer « la renaissance démocratique de la Côte d’Ivoire».

Les assises de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, sont notamment prévues du 5 au 9 juillet 2019 dans la capitale économique ivoirienne. L’ouverture officielle des travaux se tiendra le lundi, selon le calendrier de l’organisation.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé