Personnalités › Jeunes talents

AMBOAGUE Joelle Audrey, reine de beauté et Miss Cameroun en 2008

Etudiante en Sciences économiques, cette jeune fille quarteron se sera forgée un destin exceptionnel grâce à sa beauté

Rêvait-elle seulement d’accéder au palais présidentiel un jour? ou mieux, espérait-elle que la première dame lui accorderait une audience à laquelle n’ont même pas droit certains ministres de la République ? Joëlle Audrey AMBOAGUE, miss Cameroun en 2008 en aura expérimenté le privilège. Et ce, le jour même de son anniversaire. C’était le mercredi 7 Mai 2008. Auréolé de toute la grâce de sa beauté et de la prérogative de sa couronne de miss Cameroun, l’étudiante en sciences économiques a franchi les portes du palais présidentiel et a eu l’honneur d’être reçue par Chantal Biya. Un moment inoubliable car, si elle a pu, grâce à sa couronne, bénéficié de ce boulevard, sa vie n’aura pas été un chemin pavé de roses.

Né au quartier Nkolndongo d’un père camerouno-égyptien et d’une mère camerounaise, Joëlle Audrey va connaître très tôt dans sa vie un événement malheureux. Très petite, elle perd son père qui laisse derrière lui une famille de six enfants. La mère (aujourd’hui médecin) doit alors se démener pour assurer la survie de sa progéniture. Joëlle Audrey reconnaît que ces moments là étaient pénibles : Il y avait des jours où c’était vraiment dur. Nous étions six et on n’avait qu’elle (la mère, Ndlr). On priait beaucoup. Si Dieu donne la nourriture aux oiseaux dans le ciel, à plus forte raison à ses enfants qui prient en son nom tous les jours témoigne t-elle. C’est peut-être ces moments difficiles qui font forger le caractère de combattante de cette demoiselle. En effet, la jeune fille rappelle que dans son enfance, l’un de ses jeux préférés a été  » je déclare la guerre « . Un jeu où il est question de défendre une partie d’un cercle qui est le pays attribué à chaque joueur.  » On me rossait tout le temps  » ajoute t-elle. C’est dire que la Miss Cameroun 2008 aura été formée au moule du combat et de la persévérance. Pas surprenant alors qu’elle est pour modèles, Condoleeza Rice et Ruben Um Nyobè. Pas également surprenant qu’elle ait voulu embrasser une carrière militaire. Mais, sa mère va l’orienter dans ses choix et la guider, une fois le Baccalauréat obtenu, vers le Marketing. Inscrite à l’université de Yaoundé II depuis 3 ans, elle étudie cette discipline à la faculté des sciences économiques de l’université de Yaoundé II.


Journalducameroun.com)/n

La vie de Joëlle Audrey va pourtant connaître un tournant inattendu lorsqu’en ce soir du 4 Avril 2008, du haut du podium d’un palais des congrès archi-comble, elle décroche la prestigieuse couronne de Miss Cameroun 2008. Un prix qui, sur le champ, lui permet de bénéficier d’une voiture de marque RENAULT LOGAN et d’un chèque de 500 000 Francs Cfa. Sur le coup, elle n’en revient pas de cette voiture presque tombée du ciel. Les premiers jours, ne sachant pas manier le volant, elle se laissera conduire par son oncle et trouve ça  » classe « ,  » jeune « ,  » féminin  » et  » cool « . Mais cette voiture lui réservera une autre surprise. Elle fera les choux gras de la presse qui révèle que la promotrice de l’événement « Miss Cameroun » a décidé de lui retirer cette voiture. Elle, fera un black-out total sur le sujet. Et, aux dernières nouvelles, elle serait rentrée en possession de ladite voiture. Une période mouvementée de sa vie de star en somme.

En cette belle créature se cache une fille tout à fait exceptionnelle dont les traits de caractère contrastent avec les filles de sa tranche d’âge (la vingtaine). Elle dit ne pas aimer les boîtes de nuit  » parce qu’elle ne fume pas « . Elle n’écoute pas du RnB et préfère plutôt du « métal ». Loin de lire les romans d’amour, elle lit plutôt la Bible et les livres comme Da Vinci Code. Des projets ? Sa tête en fourmille. Mais avant tout, ses études de Marketing la préoccupent au plus haut point. Il est question pour elle de décrocher un master 2. Avec sa couronne de Miss et la célébrité qui en a résulté, les choses ne seront plus comme avant, surtout au niveau des études où elle devra faire  » plus d’effort et une meilleure organisation « . En tout cas, elle entend relever le défi. Comment peut-il en être autrement pour celle qui a vécu dans un univers de combativité et qui, comme Um Nyobè, pense qu’  » on doit se battre pour préparer l’avenir de son pays « .
Joëlle Audrey n’est plus miss mais elle a n’a rien perdu de sa beauté et de son éclat et la lutte contre la destruction de l’environnement et l’émigration clandestine continue de l’animer.

Chantal Biya reçoit la miss et les dauphines
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut