Société › Société

Aménagement des bidonvilles: 50 millions de F pour assainir Nkolbikok

Des chèques ont été remis mercredi aux associations de ce quartier de Yaoundé, par le ministre camerounais de l’Habitat et du Développement urbain

Six millions de F CFA. C’est la somme remise mercredi, 19 août 2015, au président de l’association Initiatives des femmes actives pour le développement (Ifad) de Nkolbikok à Yaoundé, Stéphane Moth, par le ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Jean Claude Mbwentchou.

La somme permettra «d’assainir la rivière Edzoa-Mballa qui couvre tout l’îlot de Nkolbikok d’une longueur de 1,80 km, devenue un dépotoir au fil des années. Cette rivière provoque des inondations. Le quartier a même été victime d’une épidémie de choléra et on a perdu beaucoup de nos frères et amis. Nous allons donc curer la rivière, l’élargir et sensibiliser les populations sur l’hygiène et l’insalubrité», a déclaré Stéphane Moth cité dans le quotidien national ce jeudi.

Au total, six projets relatifs à l’assainissement, à l’accès à l’eau potable et à la collecte des ordures ménagères sont portés par des associations qui ont été financés chacune à hauteur de 6 à plus de 9 millions de F par le Programme participatif d’amélioration du bidonville (PPAB), pour un montant global de près de 50 millions de F.

Tous ces projets, dont le but est d’améliorer les conditions de vie d’environ 5 000 ménages de la zone Nkolbikok, devront être livrés en décembre prochain. A cet effet, le Minhdu, Jean Claude Mbwentchou, a procédé mercredi au lancement officiel des activités des Fonds communautaires dans le cadre du PPAB, phase trois.

L’initiative, mise sur pied par le gouvernement en 2011 et soutenu par Onu-Habitat et l’Union européenne, participera au changement physionomique urbain, à l’encadrement des chefs de quartier et de la société civile.

Le PPAB de Nkolbikok est financé à hauteur d’environ 400 millions de F. Ce projet vise entre autres l’aménagement de plus d’un kilomètre de voirie, la construction des logements sociaux et l’installation de 67 points d’éclairage public.

La zone de Nkolbikok située dans la Commune de Yaoundé 6 est constituée de cinq quartiers très peuplé avec près de 25 000 habitants, dont moins de 30% des ménages ont accès à l’eau potable.


Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé