Politique › Institutionnel

Amnesty International lance un rapport sur les exactions de Boko Haram au Cameroun

Le document, qui sera présenté mercredi à Yaoundé, démontre comment près de 400 civils ont été tuées au cours de plusieurs attaques de la secte islamiste depuis janvier 2014

Amnesty International lance, mercredi à Yaoundé, un rapport sur le thème «Cameroun: les droits humains en ligne de mire: la lutte contre Boko Haram et ses conséquences», a indiqué, lundi, les responsables de cette institution.

Le rapport démontre comment près de 400 personnes civiles ont été tuées au cours de plusieurs attaques de Boko Haram depuis janvier 2014. Il s’intéresse aussi à la réponse violemment menée par les forces de sécurité.

Lors de la conférence de presse, l’auteur du rapport et le directeur régional d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre vont partager avec les médias, les résultats du rapport et rendre publiques les recommandations, souligne le responsable de la communication à Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Sadibou Marone.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé