CultureCulture › Arts visuels

Annette Mouyebe: « Ma deuxième place était tout aussi méritée que la première de Nana Ardo »

La finaliste du Castel Live Comedy 2012 plus connue sous son pseudonyme d’Annette de Njuki, parle de l’humour et des derniers Canal d’Or.

Que devenez-vous depuis la fin du Castel Live Comedy où vous étiez finaliste?
Très belle expérience où j’en sors plus que jamais rassurée de pouvoir un jour compter parmi les humoristes femmes du Cameroun. Mon premier one woman show est en pleine écriture.

Avez-vous trouvez votre défaite normale?
Très sincèrement je n’ai pas connu de défaite au contraire! ma deuxième place était tout aussi méritée que la première de Nana Ardo dont le talent n’est plus à démontrer. Être la seule femme finaliste dans une compétition d’une telle envergure est un exploit; j’en suis fière.

Comment avez-vous trouvé le niveau d’organisation des Canal d’or cette année?
Le canal d’or qui est pour moi une excellente initiative visant à encourager l’artiste et à valoriser le travail; prend de plus en plus de l’ampleur et se redore au fil des années. Pour une première fois sous les cieux de la capitale et en présence de grandes autorités administratives, l’heure était à la ponctualité et à l’excellence. A cette allure, les prochaines éditions n’auront rien à envier aux awards américaines.

On a l’impression qu’il n y a pas assez de place aux acteurs du rire. Est-ce une impression que vous partagez?
S’il n’y a pas assez de place pour le rire c’est qu’il y a pas sûrement assez d’humoristes qui se démarquent et qui se font connaître au grand public. Tenez! S’il y avait pas eu le castel live comedy je ne serais évidemment pas là à parler de l’humour Camerounais qui regorge de talents innombrables! vivement que de telles initiatives abondent et que d’autres cérémonies de récompenses se créent afin d’encourager et valoriser le plus artistes possible.

Que dire alors du niveau de l’humour au Cameroun de nos jours?
Les acteurs de l’humour camerounais étaient peu diversifiés dans leur genre: beaucoup se plaisaient dans le même style et du coup on avait l’impression de voir tout le temps les mêmes choses. Cependant, le castel live comedy vient briser la routine et présente au public d’autres visages; d’autres façons de faire et je crois que l’humour camerounais s’est revêtu de nouveaux talents et promet des lendemains radieux.

Annette Mouyebe

journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut