International › APA

Annulation d’un jugement contre l’activiste égyptien Ahmed Doma

La cour de cassation égyptienne a annulé un jugement de trois ans de prison prononcé il y a plus de deux ans contre l’activiste Ahmed Doma et a ordonné la reprise de son procès, a-t-on appris de source judiciaire vendredi au Caire.M. Doma avait été condamné à cette peine assortie d’une amende de 10.000 livres (550 dollars) en décembre 2014 par la cour criminelle pour offense au président de celle-ci qui examinait son accusation dans une autre affaire.

Il purge actuellement une peine de prison à perpétuité après avoir été reconnu coupable, avec d’autres, dans une affaire de protestations contre le régime en 2011.

L’activiste avait été également reconnu coupable d’«offense au président » pendant le pouvoir du président islamiste Mohamed Morsi ainsi que d’autres accusations d’incitation à la violence.

Depuis la destitution de M. Morsi en juillet 2013, un grand nombre d’activistes politiques et de sympathisants des Frères musulmans ont été arrêtés par les autorités du pays.

Des organisations de défense des droits de l’homme internationales ont exprimé, depuis, leur inquiétude du climat de restriction des libertés et des droits de l’homme en Egypte.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé