Opinions › Tribune

Appel urgent pour un deuil national de dix jours après le massacre de centaines de civils à Fotokol

Par Shanda Tonme

Appel urgent pour un deuil national de dix jours et pour la mise en place d’une véritable gouvernance de crise après le massacre de centaines de civils à Fotokol par les terroristes.

Les camerounaises et Camerounais se sont réveillés ce jeudi 05 janvier 2013, avec la triste nouvelle de l’honneur semée dans la ville de FotoKol dans l’extrême nord du pays, par les terroristes de Boko Haram qui ont massacré des centaines de paisibles gens.

Face à ce drame insoutenable qui frappe une fois de plus profondément le pays dans son âme, sa dignité et son humanité, le Conseil national de politique étrangère de la fondation nationale de Politique étrangère, recommande vivement à la plus haute autorité de l’Etat et de la République, des mesures d’urgence absolue:

1- Un deuil national de dix jours
2- La mise sur pied d’un véritable gouvernement de crise
3- L’institution d’une tranche horaire quotidienne dans toutes les chaînes de télévision et de radio, consacrée aux informations sur la guerre en cours et les mesures de précaution à observer par les citoyennes et citoyens.
4- L’institution d’une séance d’instruction civique de trente minutes obligatoire dans tous les établissements primaires et secondaires chaque jour avant le début des enseignements.
5- La convocation des deux chambres en session d’urgence par le chef de l’Etat pour débattre de la situation exacte de la guerre contre les terroristes, dresser un bilan, indiquer des nouvelles orientations et des mesures fortes supplémentaires.

Yaoundé, le 05 janvier 2015
Le Président du Comité exécutif provisoire, Shanda Tonme

Shanda Tonme
DR)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé