Société › Société

Après l’affaire « Afrique investigation », Dieunedort Kamdem rĂ©agit

Dieunedort Kamdem (en costume bleu) est aussi gardé qu'une vedette. ©Droits réservés

Le pasteur de la Cathédrale de la foi pense que le document diffusé sur Canal+ lui a fait plus de publicité gratuite qu’autre chose.

« L’homme est mĂ©chant, mais Dieu est bon », introduit Dieunedort Kamdem dans une vidĂ©o qu’il a postĂ©e sur son compte Facebook le 17 mai. Le pasteur –sans doute le plus controversĂ© du Cameroun- rĂ©agit ainsi au reportage diffusĂ© il y a quelques semaines sur la chaĂ®ne Canal + et densĂ©ment relayĂ© sur les rĂ©seaux sociaux. Dans le document rĂ©alisĂ© par Patrick Fandio, Dieunedort Kamdem et bien d’autres pasteurs d’églises de rĂ©veil camerounais sont dĂ©crits comme de vĂ©ritables machines Ă  sous. Des businessmen, adulĂ©s et surtout enrichis sur le dos d’ouailles crĂ©dules ou ne sachant plus Ă  quels saints se vouer, prĂŞts Ă  acheter Ă  prix d’or, un salut jurĂ© par ces pasteurs. Lors du tournage du reportage, Dieunedort Kamdem se prĂŞte au jeu. Il y montre toute sa puissance, ses costumes hors de  prix, ses montres de luxe, etc. Dans une des sĂ©quences qu’il aurait certainement souhaitĂ© ne pas voir diffusĂ©es, Dieunedort Kamdem affirme : « Je ne te demande pas, je t’informe, je suis multimillionnaire ».

La diffusion de ce reportage de plus de 90 minutes a créé un tollé sur les réseaux sociaux. Et, l’image de Dieunedort Kamdem, déjà très impopulaire, a pris un sérieux coup. L’homme de Dieu a décidé de ne pas garder le silence sur ce qu’il considère, selon ses dires, comme une « bénédiction ». Pendant plus de trois minutes, Dieunedort Kamdem se satisfait des effets positifs de la diffusion de ce reportage, notamment du fait qu’il est désormais plus connu à travers le monde. Le sourire moqueur, le pasteur, en bon narcissique, considère qu’au Cameroun, aujourd’hui, il est un homme de Dieu à fort impact, positif ou négatif. « On ne parle de n’importe qui, surtout à Canal horizon », se vante-t-il. Celui qui se fait appeler le Général de Dieu pense que le reportage de Canal + est plus une publicité gratuite qu’un effort de déstabilisation. La preuve avec le « tour du monde » qu’il fait en ce moment qui le mènera à Haïti, Paris, Abidjan, etc raconte-t-il dans la vidéo.

Certains soutiens de Dieunedort Kamdem n’ont pas tardé à sortir du bois. Dimanche, c’est Camille Makosso, le secrétaire général de la commission des pasteurs de Côte d’Ivoire qui a exprimé, avec passion, son soutien au « Général de Dieu ».

Ă€ LA UNE
Retour en haut