Opinions › Tribune

« Après plus de 50 mois de travaux, l’autoroute Kribi-Lolabe a vu le jour », Parfait N. Siki

Le journaliste Parfait N; Siki, offre une vue panoramique sur l’aurotroute Kribi-Lolabe, qui s’ouvre officiellement ce 29 juillet.

Par Parfait N. Siki

Autoroute Kribi-Lolabe

LE LEGS DU DSCE À LA SND30

Vendredi 29 juillet 2022, le ministre des travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi procède à l’inauguration de la première autoroute du Cameroun Lolabe-Kribi. Le tronçon va du village Mboro pour déboucher à Bilolo dans l’arrondissement de Kribi 2ème. Son coût s’élève à 250 milliards. Un bel ouvrage de 38,5 km dont les images séduisantes, qui parcourent la toile depuis quelques semaines, remportent un immense succès. Et comme tout succès, celui-ci a énormément de parents, malheureusement au point d’oublier les vrais géniteurs. Et pourtant !

Il faut remonter à l’élaboration en 2009 du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (DSCE), logé au ministère de l’Economie, dirigé par Louis Paul Motaze. Après plusieurs années d’ajustement, le pays veut se donner un nouveau souffle économique et met les voiles. Ainsi le président Biya va-t-il donner son accord pour la définition d’une vision stratégique pour l’émergence l’horizon 2035. Cette vision est découpée en documents décennaux (DSCE puis SND30) prévoyant chacun un ensemble de projets et de réformes à mettre en place pour déclencher à travers leur réalisation la croissance économique pour atteindre le statut de nouveau pays industrialisé.

Ainsi naît l’idée de construire un port en eau profonde à Kribi pour optimiser les capacités portuaires du pays et faire face à la demande que le seul port de Douala ne parvenait plus à assurer, et pour soutenir une concurrence des ports devenue féroce sur la côte ouest-africaine. Le projet de port en eau profonde de Kribi (PEPK) voit le jour. L’idée d’un port à Kribi fait naître celle de construire une nouvelle ville autour de cette infrastructure majeure.

Le président de la République donne son feu-vert, le Premier ministre crée le Complexe industrialo-portuaire de Kribi (CIPK), présidé par Louis Paul Motaze, qui a la responsabilité de donner forme à un Kribi nouveau articulé autour du port et des infrastructures annexes et connexes. Parmi celles-ci, se trouvent en priorité le port en eau profonde de Kribi et l’autoroute Edea-Kribi, avec un premier tronçon Lolabe-Kribi.

Si le port de Kribi dispose déjà d’un financement assuré par Eximbank China, l’autoroute n’est sûre de rien. Le Minepat et CIPK portent le dossier de financement et convainquent Eximbank China. La banque chinoise accepte de s’engager sur les 250 milliards du coût total du projet, mais elle financera les 85% et l’Etat du Cameroun 15%. Adjugé sous forme de partenariat public privé (PPP) avec comme partenaire, la China Harbour Engineering Company (CHEC). Après plus de 50 mois de travaux, l’autoroute Kribi-Lolabe a vu le jour. Trois échangeurs, dix ponts, 2×2 voies et un poste de péage.

Clin d’œil de l’histoire, c’est encore à Louis Paul Motaze, devenu entre-temps ministre des Finances, qu’il est revenu de fixer le prix du péage pour cette autoroute en PPP, après avoir été au début de sa construction. Cette autoroute qui porte définitivement l’empreinte du CIPK. Même si ses responsables n’ont pas été invités à la cérémonie d’inauguration. Depuis l’entrée en fonction du port en eau profonde de Kribi, et avec l’inauguration de l’autoroute Kribi-Lolabe, le CIPK doit se consacrer aux autres projets de la ville nouvelle de Kribi.

 


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé