Société › Société

Armée camerounaise : l’ordre va régner

Edgar Alain Mebe Ngo’o est à Douala ce mardi

Après Edéa, le ministre délégué à la présidence chargé de la défense, Edgar Alain Mebe Ngo’o poursuit ce mardi, 10 novembre 2009, à Douala, sa tournée de travail avec un lourd message d’avertissement à l’endroit de tous ceux qui feront preuve d’indiscipline. Visite qui se poursuit jusqu’au 14 novembre 2009 avec comme objectif avoué: l’exhortation des éléments de l’armée camerounaise à plus de discipline.

C’est par la ville d’Edéa située dans le département de la Sanaga – Maritime, région du littoral, que le ministre délégué à la présidence chargé de la défense, Mindef, a démarré lundi, 09 novembre 2009, sa visite de contact avec les différentes unités et formations basées dans ce qui est considérée comme la seconde région interarmées de notre pays. Sont notamment concernés par cela, les administrateurs des régions du littoral, sud-ouest, ouest et nord-ouest. La présence du Mindef dans la cité lumière, lui a permis de constater les problèmes d’équipements, logiques,. que rencontre cette unité dirigée par le commandant Romain Simo. A Edéa, première étape de sa visite qui va se poursuivre jusqu’au 14 novembre 2009 à travers le pays, Edgar Alain Mebe Ngo’o, n’a pas aussi caché sa volonté de faire régner l’ordre dans les rangs de l’armée camerounaise, quitte à continuer de sanctionner sévèrement ceux qui seront reconnus coupables d’indiscipline et de bien d’autres actes répréhensibles.

Les indisciplinés n’ont qu’à bien se tenir, semble être le message d’avertissement du Mindef, qui dans la foulée, a également adressé le message de satisfaction du haut commandement de l’armée, à la majorité de ses éléments. Toujours au chapitre de bonne nouvelle, Edgar Alain Mebe Ngo’o, a indiqué, que le Président de la République, Paul Biya, a demandé qu’une étude soit faite, afin de trouver des solutions adéquates aux multiples problèmes rencontrée par l’armée, tels : la prise en charge sanitaire, le problème de nutrition, l’insuffisance des équipements et autre problème de logement. En attendant, les uns et les autres sont appelés à faire preuve de plus de discipline dans l’exercice de leur fonction au quotidien, insiste le Mindef. D’où l’importance de sensibiliser tout d’abord les éléments de l’armée, avant de passer à la phase punitive via les sanctions qui pourront aller jusqu’à la mise à l’écart, de tous ceux qui ne voudront pas uvrer dans le sens positif. Une lutte acharnée sera menée contre l’indiscipline à tous les niveaux, a d’ailleurs martelé Edgar Alain Mebe Ngo’o.

Programme chargé à Douala
Après Edéa, le Mindef poursuit sa tournée ce mardi, 10 novembre 2009 par la ville de Douala, où il doit être reçu par le gouverneur de la région du littoral Faï Yengo Francis. Il doit en outre, visiter les unités et postes de commandement basés dans la cité économique à l’instar de la légion de gendarmerie du littoral et autres bataillon blinder de reconnaissance, BBR. Dans son programme chargé, figure en bonne place, des audiences qu’il aura avec ses collaborateurs, afin de mieux discuter des stratégies à mettre en place pour une meilleure efficacité de l’armée camerounaise.

Edgar Alain Mebe Ngo’o, ministre de la défense
Journal du Cameroun)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut