Politique › Institutionnel

Armée: Paul Biya a voulu ramener le commandement «au plus près de la menace»

Selon le ministre de la Défense, la création d’une 41ème BRIM à Kousseri vise à contrer les actions de Boko Haram dans sa zone de prédilection

Le commandant de la 41ème Brigade d’infanterie motorisée (BRIM), le colonel Roger Kuitcheu, a été installé dans ses fonctions jeudi, 22 août 2014, à Kousséri, dans le département du Logone et Chari, région de l’Extrême-Nord, par le ministre délégué à la présidence en charge de la Défense, Edgar Alain Mebe Ngo’o. En procédant à l’installation de ce nouveau commandant de ce qui était encore la 32ème BRIM jusqu’au décret présidentiel du 14 août dernier, le ministre de la Défense a expliqué que la délocalisation du poste de commandement – de Maroua (chef-lieu de région) à Kousséri – vise à rapprocher le commandement de la zone de contact des incursions menées par Boko Haram.

«La création de la 41e BRIM avec poste de commandement à Kousseri vise à resserrer le dispositif de défense dans la zone de prédilection des menées terroristes de la secte islamiste Boko Haram et à rapprocher le commandement de la zone de contact pour un meilleur suivi des actions sur le terrain», a révélé Edgar Alain Mebe Ngo’o.

Le commandant de la 41ème BRIM est le troisième officier supérieur installé dans le cadre des décrets publiés le 14 août 2014 par le chef de l’Etat et réorganisant le commandement militaire territorial. Mardi déjà, le ministre de la Défense avait procédé à la passation de service entre le général sortant Hyppolite Ebaka et le colonel Frédéric Ndjonkep Meyomhy, à la tête de la troisième région militaire interarmées (RMIA). Le lendemain, le ministre de la Défense procédait à l’installation du premier commandant de la quatrième RMIA (née de l’éclatement de la troisième RMIA), le colonel Jacob Kodji, à Maroua.

L’éclatement de la troisième RMIA en deux régions – la troisième comprend les régions du Nord et de l’Adamaoua tandis que la quatrième couvre l’Extrême Nord et le département du Mayo Louti dans le Nord – par le chef de l’Etat a pour objectif de resserrer le dispositif de défense dans la partie septentrionale du pays en assurant une densification des moyens militaires dans la région de l’Extrême-Nord, principale cible de la secte Boko Haram, a expliqué le Mindef. Quant à la 41ème BRIM, elle devra implémenter sur le terrain la stratégie planifiée par le commandant de la quatrième RMIA. Avec l’éclatement de la troisième RMIA, le commandement militaire a été «ramené au plus près de la menace», a relevé Edgar Alain Mebe Ngo’o.

Edgard Alain Mebe Ngo’o, ministre délégué à la présidence en charge de la Défense
flickr.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé