International â€ș APA

Arrestation de Cheikh T. Gadio, dialogue politique et Conseil prĂ©sidentiel de l’investissement Ă  la Une

Les quotidiens sĂ©nĂ©galais parvenus mardi Ă  APA traitent de l’arrestation aux Etats-Unis de Cheikh Tidiane Gadio, ancien chef de la Diplomatie sĂ©nĂ©galaise, du dialogue politique convoquĂ© aujourd’hui, et du 13Ăšme Conseil prĂ©sidentiel de l’investissement (Cpi) tenu hier.«Gadio dans un forum de corruption», titre Le Quotidien, soulignant que l’ancien ministre des Affaire Ă©trangĂšres est inculpĂ© aux USA.

Selon nos confrĂšres, M. Gadio est accusĂ© d’avoir remis un milliard au prĂ©sident tchadien pour le compte d’un pĂ©trolier chinois. «Il a reçu 200 millions en commissions», ajoute le journal.

«Gadio arrĂȘtĂ© aux USA pour corruption et blanchiment. Il aurait servi d’intermĂ©diaire Ă  une sociĂ©tĂ© pĂ©troliĂšre chinoise. En cause, des pots de vin portant sur des millions d dollars dont un million d dollars ayant transitĂ© dans le systĂšme bancaire new-yorkais. Son fils Ă©galement citĂ© dans l’affaire», dĂ©taille Vox Populi.

Ce qui fait dire Ă  L’Observateur que l’ancien chef de la Diplomatie sĂ©nĂ©galaise est «mouillĂ© dans une affaire Ă©trangĂšre».

Ce faisant, le journal prĂ©cise qu’il a Ă©tĂ© inculpĂ© pour corruption prĂ©sumĂ©e. «Cheikh Tidiane Gadio arrĂȘtĂ© aux USA», renchĂ©rit Le TĂ©moin.

Selon nos confrÚres, il aurait remis 1,115 milliard au président tchadien et aurait reçu prÚs de 228 millions f cfa de commissions.

De son cĂŽtĂ©, EnQuĂȘte explique «comment Gadio et tombé». «Pendant trois ans, ses appels tĂ©lĂ©phoniques et ses e-mails ont fait l’objet de surveillance. Il est poursuivi pour quatre chefs d’inculpation dont chacun peut lui valoir 5 ans de prison», Ă©crit EnQuĂȘte.

LibĂ©ration affiche Ă  sa Une «les secrets de l’affaire Gadio» qui est placĂ© sous mandat de dĂ©pĂŽt par le juge de Manhattan.


En politique, Sud Quotidien parle des «concertations nationales entre acteurs politiques, ce jour 21 novembre et s’exclame : «Dialogue de toutes les attentes!»

A propos de la menace de boycott de l’opposition, ce journal informe que Macky Sall s’en lave les mains.

«Pouvoir-opposition : Vers un dialogue de sourds», titre Walfadjri, révélant que Wade et 13 partis boycottent et créent un front.

«L’opposition en croisade contre la fraude-Gestation d’un front Ă©lectoral fort», note EnQuĂȘte.

Rapportant les travaux du 13Úme CPI, Le Soleil cite Macky Sall qui veut »amplifie le rythme des réformes».

«Le SĂ©nĂ©gal, 4Ăšme pays africain Ă  adhĂ©rer Ă  la Norme spĂ©ciale diffusion des donnĂ©es du FMI. Initier un dialogue permanent avec les acteurs Ă©conomiques. Grands marchĂ©s et projets de l’Etat : Le ^privĂ© national rĂ©clame une implication plus soutenue», Ă©crit Le Soleil.

Pour EnQuĂȘte, il y a eu une passe d’armes entre Macky all et le privĂ© autour des marchĂ©s publics, du dialogue


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut