International › APA

Arrivée à Bissau d’une mission de chefs militaires de la Cedeao

Une mission de responsables militaires de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), conduite par le chef d’état-major de la Force en attente de l’organisation régionale, le brigadier général Usman Abdulmumuni Yusuf, est arrivée ce jeudi à Bissau pour un séjour de 48h durant lequel elle sera notamment reçue en audience par le président José Mario Vaz, a appris APA de source officielle.Composée des chefs d’états-majors des Armées du Sénégal,  Cheikh Gueye, du Nigéria, Abayomi Gabriel Olonishakin, du Niger, Ahmed Mohamed, et du Togo Félix Abalo Kadangha, la mission rencontrera également le Premier ministre, Aristides Gomes, ainsi que les ministres de la Défense et de l’Intérieur.

Selon une source gouvernementale bissau-guinéenne, la mission des chefs militaires de la Cedeao rendra compte à ses différents interlocuteurs des décisions issues du sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), tenu le 8 novembre au Niger, sur la situation politique en Guinée-Bissau.

Entre autres mesures, la Cedeao a décidé de renforcer son contingent fort d’environ 600 soldats. Une mesure largement critiquée par les dirigeants politiques bissau-guinéens qui la qualifient  d’ « invasion étrangère ».

Cette visite des chefs militaires sera suivie, samedi, de celle des présidents de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, de la Guinée-Conakry, du Ghana, du Niger et du Nigeria.

Sur place, ils rappelleront à leur homologue bissau-guinéen les décisions du sommet de Niamey qui préconise le respect de la feuille de route axée notamment sur le maintien à son poste du Premier ministre Aristide Gomes jusqu’à l’élection présidentielle du 24 novembre 2019. En cas de refus, la Cedeao n’exclut pas de prendre des sanctions.

José Mário Vaz, en campagne électorale et candidat à sa réélection, n’était pas présent au sommet du Niger.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé