› Eco et Business

Artisanat: la Centrafrique veut renforcer les échanges avec le Cameroun

La politique artisanale du Cameroun était au centre des échanges entre le Minpmeesa, Laurent Serge Etoundi Ngoa et son homologue centrafricaine, Mauricette Psymhis, vendredi 03 juillet 2015

La ministre centrafricaine du Tourisme, des Arts, de la Culture et de l’Artisanat, Mauricette Psymhis, s’est entretenue vendredi, 03 juillet 2015, avec le ministre camerounais des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Laurent Serge Etoundi Ngoa.

Au centre des échanges, l’expertise camerounaise sur le plan artisanal sollicitée par la ministre centrafricaine. Notamment la politique artisanale, son impact dans le développement touristique, en termes d’investissements et d’infrastructures dont le Cameroun se dote au quotidien, et l’organisation des événements promotionnels.

Le souhait de la délégation étrangère, conduite Mauricette Psymhis, est qu’une fois le processus électoral centrafricain achevé (entre octobre et novembre), «que les échanges avec le Cameroun puissent s’intensifier».

«Le Cameroun est toujours disposé à faire route avec ses frères de la sous-région. La RCA et nous-mêmes sommes liés par l’histoire. Nous sommes donc obligés de cheminer ensemble. Nous allons collaborer avec eux, leur apporter assistance ou notre expérience chaque fois que cela est possible ou s’avèrera nécessaire», a déclaré Laurent serge Etoundi Ngoa.

Mauricette Psymhis était accompagnée au Minpmeesa par Jean-Baptiste Zinaï, ambassadeur de RCA à Yaoundé.

Artisanat camerounais.
journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé